Pour ne jamais manquer d’eau

Le projet PAWENA (Palatinat Alsace Wasser Eau Nature), mené notamment par la ville de Wissembourg et la Verbandsgemeinde Bad Bergzabern, vise une mise en réseau des installations de production d’eau en Alsace du Nord et dans le Palatinat du Sud, pour une gestion durable des eaux souterraines. Une subvention européenne Interreg vient d’être attribuée au projet.

472

Les ressources en eau se raréfient en raison du réchauffement climatique. Elles sont pourtant indispensables à la production d’eau potable. C’est pourquoi Français et Allemands ont commencé à construire des infrastructures d’eau potable interconnectées.

une Eau sans frontières

Une fois ces travaux terminés, l’Alsace du Nord et le Palatinat du Sud pourront se fournir respectivement en eau potable. Pour l’instant, le forage de Kapsweyer, géré par la Verbandsgemeinde Bad Bergzabern, sert à alimenter, en cas de besoin, Wissembourg et les communes voisines : « Grâce aux études réalisées, nous savons que nous pouvons approvisionner Wissembourg et d’autres communes grâce à notre forage. L’idée est que l’inverse soit aussi possible, via un réseau transfrontalier. Nous construirons en 2020 une nouvelle usine, la ville de Wissembourg construira une liaison entre des châteaux d’eau et une station de pompage, et le syndicat mixte de production d’eau potable renouvellera une partie de ses réseaux pour pouvoir transporter l’eau », explique Martin Engelhard, de la Verbandsgemeinde Bad Bergzabern.

Respect de la nature

Le projet PAWENA protège également les écosystèmes en organisant les prélèvements dans la nappe phréatique tout en respectant l’environnement. Dans les périodes sèches, on ne puisera plus dans la nappe supérieure, mais dans la nappe la plus profonde, qui n’est pas reliée à la surface. Ceci permet de conserver les habitats d’espèces remarquables dans les sites protégés existants, dont les zones Natura 2000 de la Lauter et du Bienwaldschwemmfächer.

Le projet est sur la bonne voie. Le 7 novembre dernier, les représentants français et allemands, dont le Maire de Wissembourg, Christian Gliech, ont assisté à l’attribution officielle de la subvention Interreg, qui les aidera à financer les travaux liés à ce projet.