« Pour eux, c’est comme les échecs pour les Hommes »

Oui, les animaux aussi ont leur place dans cette page ! Les 7 et 8 mars, l’Amicale du Chien de Haguenau organise la finale des championnats de France de pistage IFH. Flair et concentration au programme !

0
687

C’est à Dettwiller et Geudertheim que ça va se passer. La grande finale nationale des pisteurs. Douze finalistes, douze chiens d’exception prêts à en découdre pour aller représenter la France lors des championnats d’Europe et du monde.

Le chien ne s’en rend pas forcément compte, mais le maître, oui. Alors on travaille dur, on s’entraîne. Aux manettes de l’organisation, Jean-Paul Kost, le président de l’Amicale du Chien de Haguenau : « Pour les chiens, c’est une compétition comme l’est le jeu d’échecs pour l’Homme. Il doit rester très concentré, ne pas se laisser perturber. » Le principe ? Un parcours de plus d’un kilomètre, avec sept objets planqués ici ou là que le chien va devoir retrouver grâce à son flair. Et tout est fait pour l’embrouiller. « La piste est tracée trois heures avant le début. Il peut pleuvoir, il peut y avoir du gibier qui traverse… On pose aussi une fausse piste, et une tierce personne va également traverser la piste. »

Lors d’une précédente édition, il y a quatre ans, « quatre ou cinq chevreuils ont traversé la piste devant le chien ! Il a réussi à rester concentré sur son odeur et à finir son parcours. » C’est parfois à se demander comment ils s’en sortent.

Un Bas-Rhinois champion de France ?

L’Alsace sera bien représentée, puisque l’un des favoris est Bas-Rhinois, il s’agit de Jacky Roth, membre du club d’Illkirch, qui mène le classement avec Kara. Mais il pointe aussi à la 4e place avec un deuxième chien, Zoé ! Derrière, Jean-Luc Jaming, originaire de la vallée de la Bruche, accompagné de Jo, et Yves Gabriel (Sundgau) avec Tigray, ont aussi des ambitions, tout comme les autres concurrents qui viennent en majorité du sud de la France.

Pour son 40e anniversaire, l’ACH espère aussi attirer un peu l’attention. Le club réunit entre 120 et 150 membres chaque année, et propose différentes activités pour les maîtres et leurs compagnons : « On a l’école des chiots, on fait de l’éducation, de l’obéissance, du pistage, du mordant… Il y a différentes choses, mais le principal, c’est de rendre le chien sociable, c’est le plus important. Je conseille vraiment à tout le monde de le faire, parce que tous les chiens ne se ressemblent pas. » Comme pour l’Homme, certains sont de vrais champions. D’autres sont simplement – et c’est déjà beaucoup – de formidables amis.   

Les spectateurs sont invités à contacter le club le jour de la compétition pour obtenir le plan et les accès (03 88 93 07 29)