Peugeot et Fiat attendent le feu vert de l’Europe

0
45

La crise sanitaire a porté un rude coup d’arrêt au marché automobile. En revanche, la situation n’a pas refroidi les ardeurs de Peugeot et de Fiat qui entendent bien convoler en justes noces et reprendre leur projet de fusion, là où les deux constructeurs l’avaient laissé juste avant le confinement. L’union du Français et de l’Italien est plus que jamais d’actualité… à condition que le gendarme européen de la concurrence donne son accord. Pour le moment, les instances continentales regardent d’un mauvais œil ce rapprochement. En cause, la situation de quasi-monopole qu’aurait le nouveau groupe sur le marché des petits utilitaires. Des concessions devront sans doute se faire pour finaliser le mariage en 2021.