Peugeot 308 SW, de la suite dans les idées

2021 est une année charnière pour Peugeot qui revoit en profondeur l’une de ses grandes stars, la 308. Contrairement à ses rivales allemandes, la Française se décline en version break SW qui continue d’avoir les faveurs du Lion.

26
Peugeot continue de décliner sa star 308 en version break SW dont le style gagne encore en maîtrise et en audace. / ©dR

L’un des grandes stars de la rentrée automobile 2021 est sans conteste la nouvelle Peugeot 308. Présentée au printemps et ouverte à la commande dès juin, la berline compacte fait ses premiers tours de roues en multipliant les journées portes ouvertes et les présentations dans les salons automobiles. L’une des particularités de cette génération est la présence au catalogue d’une déclinaison break, assez rare sur son segment. En effet, cette architecture ne représente que 5 % des ventes en Europe. Les Allemands et les Italiens en sont particulièrement friands, mais les constructeurs premium outre-Rhin ont choisi de lui tourner le dos. Ni l’Audi A3, ni la BMW Série ni encore la Mercedes Classe ne se déclinent en break. L’occasion pour la 308, qui arrive sur un segment toujours aussi concurrentiel malgré la prévalence des SUV, de se démarquer.

La 308 SW a la ligne

Il suffit de placer côte à côte les deux dernières générations de la star du constructeur français pour se rendre compte à quel point le travail sur le style a été important. L’ancienne version misait sur des lignes consensuelles, sans fioriture certes, mais aussi sans flamme. La ligne de toit désespérément droite et les rondeurs nonchalantes laissaient un peu de marbre.

À l’image de ses dernières productions, Peugeot a donc soigné le design de sa nouvelle protégée, qui devient l’un des plus beaux modèles du segment ! Cette voie avait été arpentée par la 508 SW, autre pure réussite des designers maisons. La 308 SW place ses roues dans les traces de son aînée. La fuite de toit, allongée par un becquet du meilleur effet, lui donne des airs de break coupé, voire de break de chasse. Les phares profilés, notamment à l’arrière, renforcent le caractère sportif et ambitieux de cette version longue.

Comme pour la 308, mais aussi comme pour la 508, c’est au prix de quelques concessions que ce positionnement de style a été opéré. Le passage de coffre, par exemple, est moins large et le volume offert (608 l) est un peu plus petit. La visibilité arrière pâtit également de ce choix fort. L’habitabilité intérieure, notamment à l’arrière, reste identique. Les cotes sont les mêmes avec une garde au toit satisfaisante et un espace aux jambes confortable. L’ambiance est assez austère mais le niveau de finition est irréprochable.

Un arsenal technologique

Ces points de détail sont vite compensés par la dotation technologique. Le hayon électrique, par exemple, change la vie au quotidien. Le poste de commande fait un bond en avant technologique avec un écran 10 pouces que viennent agrémenter, en dessous, des petits boutons de raccourcis personnalisables. Le cockpit est résolument moderne. On retrouve bien sûr l’arsenal d’aides à la conduite présents sur la version classique.

Cinq motorisations, contre trois auparavant, seront au programme du lancement qui aura lieu au tout début 2022. Deux blocs de 110 et 130 ch composent la partie essence, un diesel de 130 ch demeure au catalogue et deux versions hybrides rechargeables font leur apparition, développant 180 et 225 ch. Les prix de cette nouvelle 308 Sw démarrent à 25 800 €, c’est bien moins cher que la Volkswagen Golf SW (28 635 €), sa principale concurrente.

CONTENUS SPONSORISÉS