Pays Rhénan – Le vélo à la carte le long du Rhin

L’office de tourisme du Pays rhénan, qui couvre dix-sept communes de Kilstett au sud à Roppenheim au nord, a édité une toute nouvelle carte de cyclotourisme. Dix-sept itinéraires cyclables sécurisés, variés et adaptés à tous que Christine Jaouen-Bohy, directrice, présente.

174
L’office de tourisme du Pays rhénan propose 17 circuits à découvrir à vélo, en toute sécurité. / ©Cyrille Fleckinger

Maxi Flash : Le Pays rhénan semble avoir beaucoup d’atouts pour attirer les amateurs de vélo…

Christine Jaouen-Bohy : Oui, c’est un territoire qui se prête assez facilement au cyclotourisme, notamment pour les familles parce qu’il est relativement plat et doux. L’Eurovélo 15 couvre le territoire, du nord au sud, c’est une chance d’avoir cette artère cyclable qui traverse l’Europe sur des centaines de kilomètres, en voies propres, fléchées et variées. Le label Accueil vélo prend aussi de l’ampleur, les bureaux de Gambsheim et Soufflenheim sont labellisés : on y trouve les informations, des kits de réparation et de la recharge de batterie pour les VAE.

L’office de tourisme du Pays rhénan propose 17 circuits à découvrir à vélo, en toute sécurité. / ©Cyrille Fleckinger

Que proposent les 17 circuits fléchés ?

Ils font de 7 à 41 km, sur des thématiques variées, par exemple culturelle avec Sessenheim, le village où Goethe et Frédérique ont eu leur idylle ; l’Authentique, c’est un grand circuit intéressant d’un point de vue architectural, avec des maisons alsaciennes bien conservées ; ou si on veut faire un saut dans l’histoire, le Roi-Soleil avec le fort Vauban de Fort Louis; ou piquer une tête dans le plan d’eau du Staedly à Roeschwoog où le camping est aussi labélisé Accueil vélo. Sur cette carte, on a 13 circuits en France, 3 en Allemagne et un transfrontalier.

Cette carte est toute récente, comment a-t-elle vu le jour ?

On est parti du constat que les différents supports existants ne répondaient pas aux besoins de la clientèle : les cartes n’étaient pas assez précises, les échelles trop grandes ou touchaient une seule partie du Pays rhénan. Comme plus de la moitié de la clientèle est allemande, et qu’on est partenaire avec l’association Passage 309 et membre de Pamina Rheinpark, ça nous paraissait logique de travailler avec eux et de faire cette connexion. Concrètement, nous avons rassemblé des propositions de circuits d’un membre sportif de l’équipe, des boucles locales d’Alsace à vélo, et d’autres de la Stadt Rheinau. Et comme on s’adapte au type de clientèle pour faire reconnaître notre territoire avec son offre propre, on est déjà en train d’attaquer la version pédestre de la carte !


Le transfrontalier

Franchir le Rhin de deux manières différentes en une journée constitue l’originalité du circuit de 39 km nommé “Le transfrontalier”. Le départ est donné au bac de Drusenheim, gratuit et qui fonctionne tous les jours. On embarque avec les autres véhicules et les piétons pour accoster à Greffern. De là, passage à Lichtenau qui regroupe toutes les commodités nécessaires, puis on longe le Rhin et son biotope côté allemand. Direction Gambsheim, pour enjamber le fleuve tout près de la passe à poissons, avant de remonter par le port et la forêt d’Offendorf. En 3h30 la boucle est bouclée, mais en prenant son temps, de nombreuses pauses sont possibles et même recommandées !

CONTENUS SPONSORISÉS