Participation citoyenne à Mommenheim : deux ans et un bilan

0
19

Les gendarmes et la commune de Mommenheim ont organisé une réunion publique pour dresser un premier bilan, deux ans après la mise en place de l’opération Voisins Vigilants.

Le dispositif Voisins Vigilants et Solidaires fonctionne comme un réseau social, auquel la commune de Mommenheim a adhéré en 2016. Il veut lutter contre les cambriolages en recréant du lien social entre voisins.

Deux ans après sa mise en place à Mommenheim, une réunion publique a été organisée le 19 octobre pour dresser un premier bilan du dispositif et en rappeler ses différentes fonctionnalités.

Une plateforme rassurante

120 foyers ont adhéré à cette plateforme qui rassure. En effet, « le Bas-Rhin a connu une grosse vague de cambriolage au début de l’année 2018 », rappelle le Commandant Brach de la brigade de Haguenau. Chaque mois, des alertes sont données par des voisins intrigués par un élément inhabituel dans leur quartier. « Ces alertes permettent à la gendarmerie d’effectuer des contrôles. Parfois, il s’agit simplement de voitures commerciales, et parfois elles nous permettent d’identifier des véhicules suspects, voire recherchés. Cela porte ses fruits », poursuit-il.

Les bonnes conduites

Cette réunion publique a été l’occasion pour les gendarmes de rappeler les bons conseils à suivre. Il faut toujours verrouiller sa porte d’entrée même quand on est présent chez soi. Le cambriolage sans effraction est un mode opératoire constaté régulièrement. Se signaler également à la gendarmerie quand on part en vacances, pour que les gendarmes puissent orienter leurs patrouilles dans le cadre de l’opération Tranquillité Vacances.

Un cambriolage dure en moyenne trois minutes

La tombée précoce du jour en automne peut également tenter les malfaiteurs. «Il suffit parfois d’animer l’intérieur de la maison avec des lumières qui s’allument à heures fixes, pour faire croire qu’il y a du monde. Et bien sûr, il faut toujours dissimuler ses objets de valeurs et déposer l’argent liquide à la banque. Les chambres à coucher et les salles de bains sont les pièces visitées prioritairement par les cambrioleurs», rappelle le Commandant Brach.

« Un cambriolage dure en moyenne trois minutes ! Dès qu’il y a quelque chose de suspect dans un quartier, il ne faut donc pas hésiter à le signaler à la gendarmerie pour qu’elle puisse faire les vérifications nécessaires ».

Pour émettre une alerte, trois solutions : la plateforme www.voisinsvigilants.org, l’application mobile du même nom ou l’envoi d’un SMS gratuit au 06 47 49 26 26.