Parenthèse médiévale dans la région

La 28ème édition du festival de musique médiévale Voix et Route Romane se déroulera du 30 août au 20 septembre. Au programme, dix concerts de qualité organisés dans différents édifices romans du Grand Est. Un voyage étonnant à travers les musiques du Moyen-Age.

198
L'ensemble Céladon qui sera le 13 septembre à Surbourg.

Que vous soyez mélomanes, choristes, passionnés d’histoire et de patrimoine, chrétiens en quête spirituelle, profanes à la recherche de sérénité ou un peu tout cela à la fois, le festival Voix et Route Romane ne vous laissera pas indifférent. « C’est le seul festival en France consacré aux musiques vocales du Moyen-Age, c’est-à-dire écrites pour le chant », annonce le directeur Denis Lecoq.

Mais ce n’est pas sa seule particularité. « Il est itinérant : les concerts ont lieu dans des sites-étapes de la Route Romane d’Alsace, itinéraire qui recense plus de 120 sites romans dans la Région. Et il est également thématique. Cette année c’est « La Rose des Vents » qui nous permet d’aller à la rencontre de musiques du Nord au Sud et d’Est en Ouest », explique le directeur. Un événement qui mêle ainsi musique, patrimoine et tourisme et qui compte, chaque année, de nouveaux adeptes.

Dix concerts aux quatre coins de l’Alsace

Le Festival accueille une nouvelle fois des groupes minutieusement choisis, venus de France mais aussi de Belgique, de Suisse, de République Tchèque et d’Estonie. «Il y a des groupes que l’on ne présente plus et que l’on invite régulièrement. Mais nous sommes également attentifs aux groupes émergents et avons des parrainages artistiques avec certains d’entre eux. Le principal critère c’est bien sûr la qualité. Tout en ayant une programmation en adéquation avec notre thématique», précise Denis Lecoq.

Au programme de cette 28ème édition, «des propositions variées tant pour les époques que les styles et les lieux d’origine, avec, notamment, quelques exclusivités». Dix concerts répartis sur trois week-ends aux quatre coins de l’Alsace, en passant par Saint-Dié-des-Vosges. Malgré le contexte sanitaire, le festival n’attend pas moins de 3 000 spectateurs. Du côté du Nord-Alsace, deux dates à retenir : le 13 septembre, à Surbourg, avec l’Ensemble Céladon (France-Lyon) qui interprètera « Les Rossignols des terres allemandes » (chansons des Meistersinger). Et le 19 septembre, à Marmoutier, avec les Cantaderas (Suisse) et leur répertoire intitulé « La Rosa de los Vientos », une évocation musicale des différents vents et astres qui ont servi à guider les marcheurs depuis la nuit des temps.

www.voix-romane.com