On s’active à Bischwiller

0
133
Futur gymnase

De l’école au CASF, en passant par la rue de Rohrwiller, la ville se transforme.

Plusieurs travaux sont en cours un peu partout à Bischwiller.

Tout d’abord, une mise en accessibilité a lieu au CASF Bisch’Art, le centre d’Animation Social et Familial. Les travaux devraient s’achever fin novembre.

L’entrée principale se situera rue des Casernes, un parvis sera aménagé et un ascenseur sera installé. Celui-ci permettra de desservir l’ensemble des niveaux du bâtiment. Sont également prévus un aménagement de sanitaires adaptés et une modification des locaux, comprenant le déplacement de conduites et le remplacement d’appareillages.

Quelques équipements actuels non-conformes doivent aussi être remplacés, notamment au niveau des portes. Une signalétique adaptée est prévue pour faciliter la compréhension sur le site.

Divers travaux sont nécessaires : électricité, menuiserie et autres travaux de finition.« Les locaux étaient anciens et avaient besoin d’être remis aux normes, pour des questions de sécurité », déclare Raphaël Martzolff, de la ville de Bischwiller.

Un chantier en cours au niveau des écoles

Un gymnase, destiné aux scolaires en journée et aux associations en soirée, est en train de voir le jour dans la cour de l’école Foch-Menuisiers. « Celui-ci fera environ 700 m2, la taille d’un terrain de basket réglementaire. Il sera équipé de deux vestiaires, de toilettes et de lieux de stockage. Il remplacera l’actuel gymnase jugé trop petit. Il sera opérationnel l’année prochaine. Les travaux ne gênent pas les enseignants ni les élèves. Si certains travaux doivent empiéter sur la cour de l’école, ceux-ci ont lieu pendant les vacances scolaires. » Bientôt un plus pour les scolaires et les sportifs de la ville !

Enfin, un autre gros chantier se poursuit rue de Rohrwiller avec des travaux d’assainissement et d’adduction d’eau potable, le changement des bordures, des enrobés trottoirs et chaussée, l’enfouissement de câbles de télécommunication et du réseau d’éclairage. Il devrait s’achever d’ici trois mois.

Les accès pour les personnes à mobilité réduite seront conformes, les trottoirs seront élargis, la visibilité aux carrefours sera améliorée, des places de stationnements seront créées et la vitesse des usagers de la route sera réduite… De quoi améliorer le cadre de vie des riverains.