« On peut se qualifier pour les play-offs »

Le capitaine du BCGO Asier Zengotitabengoa, encore marqué par le décès brutal de la légende américaine Kobe Bryant, a confiance. Il croit aux chances des Verts d’aller chercher une place dans le Top 8 de la Pro B. Un regain de confiance validé par la première victoire à l’extérieur à Nantes.

0
292

Maxi Flash : Asier, enfin une victoire à l’extérieur, à Nantes (73-75) ! Pourquoi ça ne fonctionnait pas jusque là alors que vous êtes presque intraitable à domicile ?

AT : La première partie de la saison, si j’essaye d’être positif, on peut dire qu’on a beaucoup d’espace pour s’améliorer ! On n’a pas gagné à l’extérieur, jusqu’à Nantes, donc on a beaucoup de choses à améliorer. C’est presque impossible de faire pire à l’extérieur. On peut faire beaucoup mieux. Nantes, c’était plus dans la tête que dans le jeu. On s’entraîne bien, franchement, c’est intense. Mais avant ce match, c’était un peu dans la tête… C’était très important de gagner à Nantes, pour nous. Cette ligue est dure, très physique, avec de très bons joueurs, mais c’était pas normal de ne pas gagner ! On a ouvert la boîte (sic) et j’espère que jusqu’à la fin de la saison, ça continue. À domicile on est mieux, on a presque tout gagné.

Comment tu vois la suite ? Est-ce que vous allez réussir à chercher les play-offs ?

La victoire à Nantes, c’est un bon coup au niveau de la confiance. On a montré qu’on peut jouer et battre presque tout le monde dans cette ligue. Pour la 2e partie de la saison, ça va nous faire du bien. Je pense qu’on va arriver en play-offs. On s’entraîne bien, on fait bien les choses. On doit être humble, c’est vrai, mais aussi rester ambitieux. On n’est pas loin de ces play-offs, on est à deux victoires. J’ai une bonne sensation sur l’équipe, je pense qu’après cette victoire, ça va nous augmenter la confiance.

On n’avait pas prévu de parler de ça, mais forcément, le milieu du basket a été affecté par la mort de Kobe Bryant, à seulement 41 ans… Quelle a été ta réaction en apprenant la nouvelle ?

Franchement je suis encore sous le choc. J’étais à la maison et ma femme m’a montré un petit message, et je lui ai dit ‘fais attention c’est un virus’ ! Je ne pouvais pas croire à ça. Kobe, avec Michael Jordan, ce sont les deux meilleurs joueurs de l’Histoire du basket. Le basket, c’est ma vie, et même si je n’ai jamais vu, ou parlé avec Kobe, c’est quelqu’un qui était dans ma vie ! Un choc, mais je pense aussi aux autres familles qui étaient dans l’hélicoptère, c’est dramatique aussi pour elles. Je leur adresse aussi toutes mes condoléances. C’est dramatique. 

Asier dans son salon aussi à l’aise que sur un parquet