On a testé un atelier d’écriture : libérateur !

L’association Oasis Multikulti est née à Mietesheim en novembre dernier. Cette toute jeune association démarre l’année sur les chapeaux de roue : ateliers d’écriture, de céramique, de tricot. Maxi Flash a testé la première séance de son atelier d’écriture.

0
309

Ecrire est un moyen de s’exprimer, mais savez-vous que l’écriture comporte de nombreuses vertus thérapeutiques ?

Selon certaines études, coucher ses pensées négatives sur le papier ferait diminuer le stress et permettrait de réduire la pression artérielle. Écrire permet aussi d’activer des zones de notre cerveau et de faire travailler son esprit. Pensant à ces bienfaits, direction l’atelier d’écriture d’Oasis Multikulti, où l’on découvre qu’écrire, lorsque l’on parle de soi, c’est aussi se dévoiler !

Une manière de lâcher-prise

Lundi 21 janvier, Alice Blot, animatrice de l’atelier d’écriture, conteuse et membre actif de l’association, recevait les premiers participants. Après ses explications sur le déroulement de la séance, « l’idée est d’écrire ce qui vient spontanément, l’acte doit être libérateur ». Avec Gertrude et Béatrice, nous commençons à griffonner quelques mots sur un papier : tout d’abord, ce sont nos émotions ressenties en ce début de semaine, le but étant de « sortir du contexte de la journée », une manière de lâcher-prise.

Des exercices guidés

Maintenant, tout ce que nous avons écrit, nous le lisons à haute voix pour le partager entre nous. Et ce n’est pas simple de se dévoiler face à des inconnus : certaines semblent beaucoup plus à l’aise que d’autres lors de cet exercice ! Dans le suivant, il s’agit d’écrire dans un temps imparti cinq à dix mots décrivant les blocages ou les freins dans notre vie, ensuite, un texte sur les choses qui nous font plaisir. Ces premiers exercices, faciles, sont suivis par d’autres où nous puisons dans notre mémoire, nos souvenirs, afin de rédiger un texte simple en une vingtaine de minutes sur notre première photo, un objet adoré, la personne qui a fait battre notre cœur un peu plus vite. Avant chaque rédaction, Alice Blot explique le travail à effectuer en le mettant en parallèle avec un ouvrage littéraire, par exemple, La folle allure de Christian Bobin.

En sortant de l’atelier d’écriture, un sentiment de légèreté nous envahit. Lors des prochaines séances, Alice Blot fera appel à l’expérience, l’imaginaire, le sens de l’observation, l’intuition comme à la mémoire et aux souvenirs.

Oasis Multikulti 3 rue de l’étang à Mietesheim

Prochain atelier d’écriture le
18 février

Tarif : participation consciente

Inscription : (places limitées) fermemultikulti@gmail.com

Page Facebook : www.facebook.com/oasismultikulti