Oiseau de malheur

391

Scène insolite la semaine dernière près d’Ossès, dans les Pyrénées-Atlantiques. Un automobiliste souhaitant prendre des photos d’un vautour aperçu sur le bas-côté de la route s’est vu contraint de retourner sagement derrière le volant par le volatile apparemment peu adepte du selfie. L’oiseau majestueux a alors déployé ses ailes et s’est posé nonchalamment sur le toit pendant de longues minutes. Le conducteur éconduit, ne sachant que faire pour se débarrasser de l’animal, s’est mis à rouler à faible vitesse. Le vautour s’est envolé non sans laisser une belle rayure sur la carrosserie neuve. L’assureur de l’intéressé a eu du mal à croire ce récit : l’automobiliste lance un appel à témoin.

CONTENUS SPONSORISÉS