« Nous sommes tous les soldats d’une seule et même armée ». Rencontre avec Laurent Pfaadt

Son récit est sorti il y a un mois, au plus mauvais moment. Sa tournée dans les librairies alsaciennes a été reportée. Quand ce satané virus sera derrière nous, Laurent Pfaadt reviendra dans sa région natale pour parler des Malgré-nous (Alsaciens et Mosellans incorporés de force dans la Wehrmacht et la Waffen SS durant la Seconde Guerre mondiale) et de son ouvrage. Une enquête de plus de vingt ans qui retrace la saga de sa famille. Trois générations de Bischwiller, décimées par les combats et l'exil forcé. Un récit très personnel pour lequel Maxi Flash avait rencontré l’auteur. L’arrêt du journal pour quelques semaines nous a empêchés de publier notre article, mais c’est promis, dans l’un des numéros de la reprise, il sera question de « Nous sommes tous des Alsaciens ». Pour patienter, voici le texte que Directeur des affaires culturelles et européennes nous a envoyé.

0
378

« L’Alsace souffre. L’Alsace se trouve au milieu du brasier. Aujourd’hui loin d’elle et me rappelant les souffrances que notre région a enduré par le passé, je sais qu’elle saura trouver le courage et la force d’endurer cette nouvelle épreuve. Depuis 1870, nous avons forgé cet incroyable bouclier de résilience face aux tragédies du 20e siècle. Cette première tragédie de ce siècle naissant se brisera, j’en suis convaincu, sur ce bouclier qu’ont forgé nos ancêtres Malgré-nous et Malgré-elles et dont l’airain est toujours poli par leurs descendants notamment ces personnels de santé que j’admire, ces nouveaux soldats de l’humanité, engagés contre cet ennemi invisible et sournois, cet ennemi qui, comme nos aînés, a profité et profite encore de cet amour inextinguible que nous avons eu et que nous avons toujours pour nos proches.

Aujourd’hui, je suis à mille kilomètres de vous, frères et sœurs alsaciens. Aujourd’hui, je fais le choix du confinement total dans ma maison pour vous aider, avec mes maigres moyens, avec mon admiration, avec un courage hérité de mes ancêtres morts broyés par l’Histoire et avec mes larmes pour vous dire qu’ici, ce combat est aussi le mien. Aujourd’hui, avec l’impuissance qui est la mienne, alors qu’à Mulhouse et à Bischwiller, ma famille tente de survivre à cet incendie invisible, je veux vous dire que je lutte en restant chez moi. Que nous sommes tous les soldats d’une seule et même armée. Mais surtout, je veux dire à tous ceux qui tentent de survivre et à tous ceux qui les aident que vous n’êtes pas seuls. Et que je vous aime. »

Cadre de la fonction publique territoriale, Laurent Pfaadt est déjà l’auteur de nombreux ouvrages, dont une biographie de Charles de Gaulle et une de Simone Veil. Il vit aujourd’hui dans le Lot.