Nautiland : les Haguenoviens plongent dans le grand bain

La commission de sécurité est passée, les vingt-deux membres du personnel sont formés, notamment aux nouvelles caisses et aux bracelets électroniques qui remplaceront les cartes à puce, le site Internet connectable, les maîtres-nageurs sont en pleine forme et les bassins sont en eau, tout est nickel-chrome, l’institution peut enfin renaître de ses cendres. Le projet phare de mandat de Claude Sturni, la seule offre de ce type dans le Grand Est, ouvrira ses nouvelles portes et brillera de mille feux ce samedi 23 octobre. Le premier nageur ou la première nageuse est attendu pour 9 heures (avec un pass sanitaire). Daniel Clauss, le président de la SEM Nautiland et Thierry Lienhardt le directeur, sont déjà entrés dans l’arène, nous les avons rencontrés avant le grand jour.

652

« On est prêts. Les équipes ont fait le job, un boulot considérable », annonce d’entrée Daniel Clauss. Le lifting a pris du retard, mais les Alsaciens peuvent dès maintenant choisir leur créneau. Nautiland sera redevenue dans quelques jours une piscine ouverte 355 jours par an, mais dans un premier temps, pour éviter les files d’attente, il faut réserver en passant par le nouveau site.

Avant de faire ses premières brasses dans les lignes d’eau toujours réservées aux nageurs, un tour sur nautiland.net s’impose pour découvrir les grandes nouveautés ou ce qui a été amélioré. En fait, Nautiland est bien plus qu’une piscine. Les équipements sont nombreux : un jacuzzi extérieur, un sauna avec deux espaces pour les maillots et les autres, une salle événementielle super équipée, un espace extérieur de 150 m2 entièrement dédié aux enfants et bien d’autres choses comme les bassins plus attractifs grâce à des jets massants et des plaques à bulles, l’espace familial autour de la pataugeoire avec un splashpad de jets d’eau, une cafétéria, sans négliger l’espace wellness lui aussi entièrement refait, avec sauna, hammam et bain froid, le tout sans augmentation de tarifs (voir les offres sur le site). Mais l’attraction la plus attendue est la rivière aquatique de quatre-vingt-dix
mètres de bosses et de pentes que l’on descend à 14 km/h.

La surprise sera totale

« Je me réjouis de voir des gens », lance Thierry Lienhardt le directeur Nautiland depuis 1999 et ils seront nombreux les gens sur les différentes plages horaires, de 9h à 21h le prochain week-end, et du lundi au vendredi de 10h à 21h. « C’est un vrai chamboulement, je pense que les clients seront vraiment surpris, l’univers a totalement changé, c’est un projet palpitant, nous sommes montés en gamme. C’est une fierté. Ce n’est pas le genre de bébé que l’on fait tous les jours ».

Un bébé que les familles de la région seront très heureuses de découvrir pendant les vacances de la Toussaint où de nombreuses animations sont prévues, avec aussi des surprises pour le 1000e, 2000e ou encore le 3000e client. Il serait même envisagé des concours de vitesse dans les toboggans. Et puis, en soirée place aux activités sportives: « On sait aussi que les gens sont très impatients de découvrir les activités sportives, nous ferons cela en mode découverte, car en journée quand ça court, ça saute, ça rigole dans tous les sens, c’est plus compliqué. Je suis persuadé que cela sera effervescent », conclut Thierry Lienhardt.

Les ambassadeurs du Nautiland

« Il s’agit du vaisseau amiral de la région, il est très important en Alsace du Nord et les gens l’attendent. On a fait fi de ce qu’il y avait avant, et nous avons fait le pari de cet attachement du public à Nautiland », déclare avec ferveur Sébastien Vincent. Son agence, Les Medias Associés, a organisé un grand casting populaire, à l’idée simple de voir ce que cela donne et la surprise a été totale. « C’est incroyable. D’abord le casting a été un grand succès, presque 1000 personnes se sont inscrites. On ne s’attendait pas du tout à cela, c’est un truc de malade que nous avons dû gérer ». 450 personnes ont été retenues pour la prise de vue au square Vieille-Île dans le cadre des animations estivales de l’Été sera show, et 60 pour la campagne de communication déployée ces jours-ci pour quelques mois. Les Nord-Alsaciens ont été briefés avant, ils connaissaient le scénario, mais ils sont venus en famille avec leurs propres déguisements, ils ont joué le jeu au-delà des attentes de la ville et de l’agence. Chacun a signé un droit à l’image, mais ils ont tous validé les visuels qui les concernent. Ils seront invités dans les prochains jours à un shooting photo en piscine. Pour Daniel Clauss, le président de la SEM Nautiland, il était important d’associer les Haguenoviens au projet, car c’est bien la ville qui finance le projet. « Ils ont été très heureux de participer, car l’attachement à l’équipement est réel », a-t-il déclaré.

En chiffres :

  • 17,5 millions d’euros : le coût total du nouveau complexe
  • 300 000 entrées par an : l’objectif de fréquentation
  • 4700 : le nombre de m2 d’amusement et de détente
  • 1200 : le nombre de m3 d’eau
  • 29 : la température de l’eau
  • 60 : le nombre de Nord-Alsaciens sélectionnés pour la campagne de communication

 

Maxi Flash se mouille

Maxi Flash sera présent au Nautiland du 26 octobre au 7 novembre de 15h à 17h (voir dates ci-dessous).

D’après nos informations, des canards plongeront dans la piscine et les clients du Nautiland gagneront de nombreux cadeaux :

  • Mardi 26 octobre
  • Vendredi 29 octobre
  • Samedi 30 octobre
  • Mercredi 03 novembre
  • Vendredi 05 novembre
  • Dimanche 07 novembre

CONTENUS SPONSORISÉS