Mustang Mach 1, coupé de chasse

460 chevaux sous le capot et un look mythique, la Mustang Mach 1 est de retour en Europe et tant pis pour le malus écologique, ça fait du bien.

25
La Mustang Mach 1 reprend les codes de la première Mach 1 sortie en 1969 avec des écopes et une bande de couleur sur le capot. / ©dR

Ford qui se vante de produire la voiture électrique sportive dotée de la meilleure autonomie avec la Mustang Mach-E, n’a pourtant pas hésité à ressortir de son coffre à surprises la mythique Mustang Mach 1 pour l’importer en édition limitée en France et en Europe.

460 chevaux fougueux

Propulsion, boîte mécanique six vitesses modernisée par la fonction « rev-matching », V8 essence atmosphérique Coyote de 5 litres, une puissance maximum de 460 ch à 7 500 tr/min et 529 Nm à 4 600 tr/min, freins Brembo surdimensionnés… cette Mustang a bénéficié d’un développement spécifique avec notamment un aérodynamisme soigné et un design qui rappelle les célèbres Mustang Mach 1 des années 1960 et 1970. Techniquement, pour de meilleures performances sur piste, son système de refroidissement a été optimisé et elle a été dotée de la technologie d’échappement actif qui permet d’ajuster le son de l’échappement du V8.

Essais Ford Performance sur le circuit de la Ferté-Gaucher, du 30 au 31 août 2021 – Photo Julien Delfosse / DPPI

Hautes performances

Pour assurer un comportement optimal à ce bolide de 1 850 kg, que ce soit sur route ou circuit, l’auto a été équipée d’amortisseurs MagneRide spécialement calibrés, de suspensions sur mesure et de barres antiroulis renforcées. Enfin, sur les modèles à boîte manuelle, un différentiel à glissement limité améliore la motricité dans les courbes. Un vrai plaisir sur circuit et parcours sinueux.

Cette Mach 1 n’usurpe en aucun cas son nom dès que l’on appuie sur le bouton « Start ». On a tout de suite le son, et plus la pression sur l’accélérateur s’accentue, plus cela se transforme en symphonie fantastique rythmée par les changements rapides de rapports, les freinages et les accélérations franches et puissantes. On décolle littéralement de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, et avec sa vitesse de pointe maximale de 267 km/h, les lignes droites sont avalées en un rien de temps, et les changements de cap sont hyperprécis.

Maudit Malus

Faite pour s’exprimer sur un circuit, la Mach 1 ne rechigne pas à prendre les routes classiques en assurant un confort très acceptable à ses occupants accueillis dans un intérieur très (trop) sobre habillé de cuir. Cependant, pour en devenir l’heureux propriétaire, il vous faudra débourser au minimum 62 400 € auxquels vous ajouterez le coût de la carte grise de 33 chevaux (soit en moyenne plus de 1 300 €), et surtout un malus prohibitif de 30 000 € pour 2021.

CONTENUS SPONSORISÉS