Michelin se lance dans l’hydrogène

54

Le Bibendum a le sourire. Michelin est en effet redevenu le premier constructeur mondial de pneumatiques en termes de valorisation de l’entreprise, devant Bridgestone et Continental. Porté par ces bons résultats, le fleuron français peut se permettre d’investir. Le fabricant vient en ce sens de s’associer avec Faurecia pour créer Symbio, une entreprise qui aura pour mission de produire des piles à hydrogène dans l’usine de Saint-Fons. Le but est de devenir un des leaders de cette énergie promise depuis longtemps à un bel avenir. D’ici à 2050, la production d’hydrogène devrait devenir neutre à produire et moins onéreuse que le gaz naturel.  

CONTENUS SPONSORISÉS