MG Marvel R cheval de Troie électrique

Durant le règne des moteurs thermiques, les constructeurs automobiles chinois ne sont jamais parvenus à percer la muraille du marché européen. L’avènement de l’ère électrique leur donne une seconde chance. L’arrivée du MG Marvel R, nouvelle création de l’ancienne gloire britannique passée sous l’étendard de l’empire du Milieu, montre que leur volonté de conquête reste toujours aussi forte.

107
Le MG Marvel R est le nouveau SUV électrique de la marque britannique détenue par le géant chinois SAIC Motor. / ©documents remis

Malgré une force de frappe intimidante, les constructeurs chinois ne sont pas parvenus à s’implanter sur le continent européen, laissant le champ libre à leurs autres rivaux asiatiques, qu’ils soient japonais ou coréens. Ce n’est pas faute d’avoir proposé des modèles à l’intéressant rapport qualité/équipement/prix, comme chez SsangYong. Le règne du moteur thermique touchant à sa fin, une nouvelle opportunité leur est donnée avec l’électrique. Les forces en présence sont impressionnantes avec les percées successives de Aiways, Seres ou encore de Link&Co. La main mise de la Chine sur les semi-conducteurs et les matières premières nécessaires à la fabrication des batteries lui donne un avantage non négligeable. La nouvelle arme qui arrive en Europe porte un nom bien connu des admirateurs de la gent carrossée : MG, l’ancien joyau de la couronne britannique passé sous contrôle du géant chinois SAIC Motor en 2006. Après l’urbain ZS et le compact EHS hybride rechargeable, c’est au tour du MG Marvel R de faire son entrée en France, au gré de la centaine de distributeurs qui émaillent l’Hexagone.

Concurrent de poids

Difficile de reconnaître dans ce Marvel R les ingrédients mis jusqu’à présent par les constructeurs chinois. On ne retrouve ni la forme alambiquée des productions de SsangYong, ni l’aspect low cost de Chery. Bien que fabriqué en Chine, le Marvel R se montre parfaitement adapté au marché européen. Le travail réalisé sur les lignes impressionne et s’intègre même parfaitement dans le prestigieux héritage de la marque MG. Cette large et souriante calandre, ponctuée par deux énormes entrées d’air de part et d’autre le rend très avenant, et sa silhouette élancée et élégante fait oublier son beau gabarit (4,67 m). Bandeau LED, traits fins, phares en « C », poignées affleurantes… tous les codes esthétiques de l’époque sont cochés avec goût et équilibre. Les a priori sur le made in China sautent un à un. Et ce n’est pas l’habitacle qui viendra contredire ce bon sentiment général dégagé par le Marvel R. Hormis quelques plastiques encore perfectibles, difficile de faire la fine bouche : sans doute en hommage à la licence éponyme de superhéros, le Marvel R en met plein les yeux tant au niveau de l’assemblage que de la dotation technologique. Une VW id.4, à côté, fait même pâle figure. Il suffit de poser les yeux sur le démesuré écran central de 19,4 pouces pour réaliser les efforts consentis par MG pour se mettre au niveau du marché européen. Aussi bien du côté de l’espace à vivre que du confort, le Marvel R se montre en outre très généreux. Seul le coffre déçoit avec
seulement 367 l.

Autonomie dans la moyenne

Le Marvel R peut compter sur une batterie de 70 kWh qui lui offre environ 400 km d’autonomie. La gamme se divise en deux versions. La première, à deux roues motrices, bénéficie de deux moteurs placés à l’arrière développant 180 ch. La seconde, 4×4, accueille un bloc en plus à l’avant pour une puissance totale de 288 ch et 665 Nm mais une autonomie réduite de 30 km. De quoi profiter pleinement de l’ambiance haut de gamme et des performances solides du MG qui offre de belles performances sportives : le 0 à 100 km/h est avalé en 4,2 s et, grâce à ce couple impressionnant, les reprises décoiffent. Son embonpoint ne lui permet pas de briller sur les routes sinueuses, mais le SUV chinois excelle sur les longs trajets où l’on louera son confort, sa douceur et son silence de fonctionnement. Avec un ticket d’entrée sous les 40 000 € et une version haut de gamme elle-même très compétitive à 48 990 €, le Marvel R enfonce le clou. La Chine tient son nouveau superhéros.

L’intérieur impressionne avec un arsenal technologique, à l’image de cet écran 19,4 pouces plus grand que chez Tesla.

CONTENUS SPONSORISÉS