Mercedes-AMG GT 63 S E Performance, tonnerre de Zeus !

Avec la GT 63 S E Performance, AMG écrit deux fois l’histoire. La sulfureuse berline est en effet le premier modèle du département sport de Mercedes à recevoir un moteur électrifié. C’est aussi la voiture de série la plus puissante qu’AMG a jamais produite.

136
La Mercedes-AMG GT 63 S E Performance est le modèle le plus puissant jamais produit à grande série par le préparateur sport de l’Étoile. / ©DR

Lorsque AMG décide d’embrasser une technologie, le département sport de Mercedes ne fait pas les choses à moitié. La Mercedes-AMG GT 63 S E Performance s’avance en effet avec une double couronne : celle du modèle le plus puissant jamais produit par AMG et celle de son premier véhicule embarquant un bloc électrifié. Derrière ses allures de statutaire berline coupé quatre portes (avec hayon), la GT 63 S E Performance n’est pas à un paradoxe près. « C’est le nom le plus long qu’il m’ait jamais été demandé de prononcer », explique avec humour Jochen Hermann, patron de l’ingénierie de Mercedes-AMG, lors de la présentation de cette dévoreuse d’asphalte. Le nom complet de la bête est en effet Mercedes-AMG GT Coupé 4 Portes 63 S E Performance 4matic+. Il n’en fallait pas moins pour cette pièce d’ingénierie unique.

Un monstre sous le capot

Cette itération de tous les extrêmes embarque en effet un V8 4 l biturbo de 639 ch couplé à une boîte automatique à neuf rapports, elle-même associée à un alterno-démarreur sous stéroïdes. L’ensemble électrique s’articule ainsi autour de cet alterno-démarreur de 400 V, d’un moteur électrique de 204 ch et d’une batterie de 6,1 kWh positionnée au niveau du train arrière. Le tout est relié à un arbre de transmission qui assure la transmission intégrale permanente. La batterie à elle seule est une pièce d’orfèvrerie. Près de 600 cellules sont continuellement refroidies par une quinzaine de litres de liquide non conducteur afin de maintenir le dispositif à la température optimale de 45 °C, quelles que soient ses conditions d’utilisation. Le bloc électrique n’est toutefois pas là pour flatter le surmoi écologique de cette AMG. Certes, ce bloc hybride rechargeable permet de réduire émissions de CO2 et consommations, mais il est surtout là pour booster les performances. En témoigne l’autonomie électrique d’à peine 12 km. Les chiffres sont sans appel. La plus puissante des AMG produites à ce jour développe au total 843 ch et dispose de 1 400 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est dévoré en 2,6 s, la vitesse maximale de 316 km/h est atteinte en un souffle. Vertigineux quand on sait que la GT 63 S E Performance pèse 2,4 t sur la balance.

Sensations fortes

Le rythme cardiaque s’accélère dès que l’on pose les yeux sur cette berline survoltée. Les prises d’air agressives, les boucliers arrière démesurés, les sorties d’échappement carrées, les jantes 21 pouces, les pneus de 315 à l’arrière… tout annonce une rencontre explosive.

L’intérieur reste dans le ton avec une présentation technologique à couper le souffle, à l’image des deux écrans XXL du système MBUX. Même le volant se met au tactile. En un mouvement de main, il est possible de choisir parmi les 7 modes de conduite, le niveau de régénération de la batterie ou encore le type de suspension.

Les finitions sont bien sûr au niveau des prétentions tarifaires. Il faut en effet compter 243 000 euros pour faire main basse sur cette merveille technologique. Le prix à payer pour se mettre au volant de cette nouvelle page d’histoire aux performances uniques.

CONTENUS SPONSORISÉS