Lisa Christ veut décrocher la lune

Le 5 septembre, la chanteuse de Trimbach a participé à la finale nationale du concours « Les Étoiles de nos régions » dans les Bouches-du-Rhône. Elle a représenté l’Alsace et le Grand Est, n’est pas montée sur le podium, mais son rêve de vivre de la musique reste intact.

0
354
À seulement 16 ans, Lisa Christ est déjà dans la cour des grands / ©Documents remis

Lisa, 16 ans, est passionnée de chant depuis son plus jeune âge. Elle prend des cours avec sa professeure Caroline Morgenthaler deux fois par semaine. L’an dernier, elle a tenté sans succès de participer à The Voice, mais cela ne l’a pas empêché de continuer à chanter et de se produire à L’incontournable de Haguenau ou à La vieille grange de Seebach. 

Une étoile montante dans le Grand Est

En juillet, elle a remporté la finale régionale du concours « Les Étoiles de nos régions », une victoire qualificative pour la finale nationale qui opposait 13 candidats, venus des
13 régions métropolitaines de France. L’Alsacienne a concouru dans la catégorie adulte, elle a interprété « Nothing compares 2 U » de Sinéad O’Connor. L’idée était de se démarquer avec une chanson ancienne que les gens avaient peut-être oubliée.  Face à des artistes plus âgés et plus expérimentés, elle s’est bien défendue, mais n’a malheureusement pas été choisie par le jury : « Même si je n’ai pas réussi à décrocher une place sur le podium, je suis très heureuse d’avoir représenté l’Alsace, et je crois en ma bonne étoile », analyse la jeune artiste qui ne baisse pas les bras. 

Malgré la crise sanitaire et les annulations et reports de concerts, comme le Reichshow Live au château de Reichshoffen, elle construit d’autres projets : un titre en collaboration avec le DJ Ced Technoboy qui sortira dans les prochaines semaines et la création de son propre groupe de musique. « Chanter, faire des enregistrements, des concerts, à mon âge, c’est vraiment un privilège et j’en suis consciente. Du haut de mes 16 ans, j’ai déjà vécu de belles expériences. C’est surtout grâce à mes parents qui me soutiennent et qui me permettent de continuer mon apprentissage dans ce bel univers qu’est la
musique »
, conclut Lisa.