L’influence des journalistes et des personnalités politiques explose sur le web français

L’arrivée en force de l’appareil politique français sur Twitch n’a laissé personne indifférent. La semaine dernière, Samuel Étienne, le visage des matinales de France Info s’est attiré les foudres de la presse et des internautes après avoir convié le Premier ministre à un exercice de questions-réponses sur sa chaîne.

241

Nous l’évoquions le mois dernier dans un article qui lui était dédié : Samuel Étienne est en train d’ouvrir la voie à une nouvelle manière de pratiquer le journalisme sur Internet. Dans le sillage de sa revue de presse en ligne « La matinée est tienne », d’autres journalistes du petit écran, comme le groupe BFMTV, ont débarqué sur la plateforme d’Amazon. Début mars, la nouvelle coqueluche des médias conviait François Hollande chez lui, avec une promesse inédite : « C’est moi qui invite, c’est vous qui posez les questions ». Pour la première fois, un ancien président de la République acceptait de répondre sans détour et en direct aux questions des internautes.

Les critiques pleuvent

Jean Castex s’est rendu dimanche dernier chez Samuel Étienne pour un entretien exclusif, loin des plateaux et des hémicycles. Mais cette fois-ci, la pilule a eu du mal à passer. De nombreux médias de grande écoute (RTL, Europe 1, Libération…) se sont montrés critiques tout au long de la semaine précédant la rencontre. D’autres, comme Mediapart ou Arrêt sur Images ont pointé du doigt le ton du format, ou encore les dangers d’inviter un membre du gouvernement en fonction en pleine crise sanitaire. Finalement, peu de choses sont ressorties de la rencontre. Le locataire de Matignon n’a pas fait de grande déclaration.

L’émission continuera « quoi qu’il en coûte »

Malgré tout, Samuel Étienne reste le premier journaliste dit « conventionnel » à avoir fait venir la télévision sur Twitch. À titre de comparaison, la reconversion a été beaucoup plus difficile pour BFMTV, qui lors de sa première émission animée par la journaliste Margaux de Frouville a reçu un très mauvais accueil de la part du public. 

Face aux critiques, Samuel Étienne déclare vouloir mettre en pause son format d’interview. Ou du moins, inviter des personnalités d’autres domaines. Pourtant, il a affirmé que, par souci de « donner la parole aux principales sensibilités politiques de notre pays », sa prochaine invitée sera Marine Le Pen (RN).  

CONTENUS SPONSORISÉS