« L’impro trouve sa place »

Pour la première fois, la ville de Brumath a programmé plusieurs spectacles d’improvisation dans une manifestation commune. Trois compagnies locales se relaieront à La Fibule le samedi 7 novembre, le mercredi 9 décembre et le vendredi 11 décembre 2020.

0
197

Le théâtre d’improvisation a durablement creusé son trou en Alsace du Nord. Ils sont par exemple une quinzaine d’élèves entre la primaire et le lycée à exercer à Brumath, et une dizaine dont l’âge est compris entre 30 et 75 ans. Comme l’explique Ariane Pitsilis, enseignante au collège et adjointe à la culture et à l’animation à la commune « Tous les improvisateurs sont « barrés », mais pas forcément de la même façon ! »

Une scène vivante, riche et locale

Les trois rendez-vous programmés par La Fibule donneront la cadence pour les futures manifestations qui auront lieu en 2021. La troupe exclusivement féminine des
« Simone Improvise » ouvrira le bal le 7 novembre à 20h. Le 9 décembre à 14h30, ce sera le tour de «La Compagnie des Ô», un spectacle pour enfant issu d’une collaboration avec le relais culturel de Haguenau. Enfin, le 11 décembre à 20h, la troupe « Les Anodins » réunira sur scène une douzaine de comédiens, tous plus dinguos les uns que les autres.

Plus d’improvisation pour 2021

Jusqu’alors, la salle de La Fibule était principalement utilisée pour des expositions : une situation à laquelle Ariane Pitsilis compte bien remédier. « Rien n’a été bouclé de façon précise, mais on aimerait requalifier l’usage de la salle et poser une scène d’improvisation entre les autres manifestations », confie-t-elle. De nouvelles dates seront annoncées prochainement.