L’Humour des Notes n’est pas à la rue

Ce week-end, pour la vingt-neuvième année consécutive, le festival « Humour des Notes » investira les rues de Haguenau pour une série de manifestations musicales et humoristiques sur le thème des arts de la rue. Pour la première fois, la manifestation, Covid oblige, se déroulera sur un week-end, les 3 et 4 octobre.

311

Le festival Humour des Notes a été créé en 1991 pour renforcer l’offre culturelle locale et contribuer à développer l’attractivité de la ville de Haguenau.

Mais cette année, « c’est une édition très spéciale », confie Éric Wolff, directeur du Théâtre municipal et acteur majeur de la culture à Haguenau. « D’ailleurs, on ne peut pas vraiment dire qu’il s’agisse de la vingt-neuvième édition », précise-t-il. « Ce temps de rencontre survient après l’annulation de la “vraie” manifestation, prévue initialement au mois de mai et qui devait durer une dizaine de jours ».

La musique, l’humour et le contemplatif seront dans la rue

En remplacement de la cinquantaine de rendez-vous annulés, douze compagnies et des numéros solos se relaieront dans les rues de l’hyper centre de Haguenau. « Pour cette édition, nous avons choisi de collaborer avec plusieurs compagnies et des artistes déjà connus de la ville, comme les ĀÃÅ, les témoins de la joie, la fanfare OGM et encore d’autres », explique le directeur.

Au programme : déambulations musicales, spectacle de feu, cirque aérien, « fanfare théâtrale » et autres joyeusetés de troubadour.  « Nous avons tout fait pour que ces deux jours nous permettent enfin de retrouver le chemin des arts de la rue », ajoute Éric Wolff, après avoir salué le soutien indéfectible de la mairie à cette manifestation entièrement gratuite.

Ce week-end sera aussi l’occasion de mêler « un peu de contemplatifs » à l’humour et à la musique, qui constituent chaque année le cœur de l’événement.

CONTENUS SPONSORISÉS