L’humour des notes : le sens du spectacle

Pour la 28e fois, pendant le week-end de l’Ascension, l’humour des notes déferlera sur Haguenau. Du 25 mai au 2 juin 2019, la ville sera en fête pour les habitants, les touristes qui viennent de plus en plus nombreux et les curieux, invités à découvrir une multitude de spectacles dans les rues, au Théâtre et au Village des enfants.

0
261

Au total, plus de 100 représentations incroyablement diversifiées, dont les deux tiers gratuites, 120 artistes, 50 compagnies et groupes musicaux présents sur les 9 jours d’un festival très attendu en Alsace du Nord. 3 compagnies en sortie de création, 8 compagnies internationales et 18 compagnies nationales entre autres, seront présentes, des artistes encore et toujours sélectionnés pour leur originalité et leurs qualités artistiques, marque de fabrique de la direction de la culture à Haguenau.

Les spectacles associeront la musique à d’autres disciplines comme le théâtre, le cirque ou les arts plastiques, le tout avec de grandes doses d’humour, de fantaisie ou d’originalité. Les spectacles de rue et les animations rythmeront la vie à Haguenau durant une grosse semaine : «L’essentiel est de donner envie aux spectateurs de ne pas forcément venir pour une date, ou une soirée, mais d’être immergé dans un festival», explique Éric Wolff, le directeur de la culture. « Ils pourront trouver des choses à faire du matin jusqu’au soir, passer un moment agréable en famille au village des enfants, profiter des manèges, assister à des ateliers, voir des spectacles dans la rue ou au théâtre, déjeuner ou dîner sur place ».

Des interventions et des animations proposées par la Médiathèque, l’École Municipale de musique et danse, les Musées de Haguenau, mais aussi les centres socioculturels et les libraires de la ville feront de cette édition une nouvelle réussite, avec le temps qui ne manquera pas d’être de la partie ; il ne peut en être autrement, pour retrouver les beaux jours, le sourire et la joie, avec « de nouvelles aventures plus folles les unes que les autres », poursuit Eric Wolff. « Nous vous proposons à nouveau cette année un décollage aérien, un feu d’artifice de spectacles en salle et dans la rue, un festival accessible à tous et pour tous, un temps suspendu dans la frénésie de l’année, dans l’hyper connexion de ce monde trop rapide », conclut-il.

Les Spectacles

Entre humour a cappella, théâtre et clownerie musicale, Haguenau accueille une sélection du meilleur de l’humour musical pour toute la famille, avec :

Wok and Woll, Cie Hilaretto, un cartoon mélodieux et hilarant mis en scène par Ricardo Lo Giudice (Chiche Capon) où l’absurde n’a d’égal que la virtuosité.

Oh la belle vie ! Cinq de cœur. Un quintet vocal a cappella, aussi déjanté que
virtuose ! Certains prétendent qu’on peut vivre d’amour et d’eau fraîche. Eux décident de vivre uniquement d’humour et de musique !

Popbins, Jashgawronsky Brothers. Quand l’invention devient musique et les objets communs (des balais aux seaux, des entonnoirs aux boissons gazeuses) acquièrent une dimension nouvelle et fantastique !

Musique classique pour les Nuls, Microband. Un voyage déjanté à travers toutes sortes de morceaux classiques, de Rossini à Brahms, de Bach et Mozart à Bizet et Beethoven, de Verdi à Haendel, Ravel, Rossini, Chopin et beaucoup d’autres.

Lucienne et les Garçons. Toujours amoureux de la chanson grivoise, cocasse et tendre de l’entre-deux-guerres, le trio redonne vie à son répertoire favori, aux perles indémodables et trésors inconnus.

Mais aussi, Join the parade pour l’ouverture du festival avec Pablo la marionnette géante, un défilé de mode en (dé)cadence avec Giorgio Harmonie, Micro et Raphaël deux acrobates aussi singuliers que talentueux, le grain de folie de
9 musiciens venus d’Italie, Hervé Kérac, les petits impromptus de Mademoiselle Maria K et des dizaines de pépites d’humour, de talent et de bonne humeur.

Les concerts au QG

et dans les bars partenaires

Le QG du festival est l’espace convivial où l’on peut découvrir les talents musicaux de la scène régionale tout en dégustant un apéro et en grignotant quelque chose. Comme chaque année, certains des concerts se déroulent dans les bars et restaurants de Haguenau, alors direction Le Tigre, Le Comptoir des Loges et l’Intenable.

Le village des enfants

Le Village des enfants renforce l’orientation familiale du festival. Sous le grand chapiteau, les spectacles seront accessibles dès 3 ans. On y retrouvera du cirque, des marionnettes ou encore du théâtre musical. Le festival débutera avec la compagnie espagnole Itinerania et l’installation Laberint II. Ensuite, place à la compagnie strasbourgeoise Atelier Mobile et son parcours sensoriel. Enfin, le théâtre de la Toupine reviendra avec un carrousel éclaté : Zanimal. Les instruments géants d’Emmanuel Favre seront quant à eux installés sur toute la durée du festival.

Sous la grande tente blanche (rebaptisée Tente’O’Anims), le public retrouvera la Médiathèque, les librairies La Marge et Maison de la presse, ainsi que les CSC du Langensand et Robert Schuman. Au programme : pêche aux disques, cabane à histoires, création d’instruments, blind test, cinéma en plein air et tant d’autres animations à découvrir.

Les nouveautés

À ne pas rater, une scénographie construite spécifiquement pour le festival par des personnes en situation de handicap du Centre de Harthouse, ainsi que des jeunes des CSC du Langensand et Schuman, accompagnés par le scénographe Antoine Bouvret. Une bourse aux disques qui aura lieu dans l’ancien tribunal, Place de la République, dimanche 2 juin de 10h à 18h. Une tyrolienne pour contempler le Village des enfants de tout là-haut ! Une soirée Bal avec le groupe Latino Del Aguila y Amigos aura lieu en face du Comptoir des Loges, le vendredi 31 mai à partir de 22h. Enfin, des toilettes sèches seront installées au Village des enfants en partenariat avec l’association Nigloo pour le confort de tous.

9 jours de folie vous attendent à Haguenau, un plaisir à ne pas bouder, de belles rencontres à faire, des spectacles de haut niveau à découvrir chez nous. Pour ne rien rater, rendez-vous dès maintenant sur Facebook (stjo.webtv) ou You Tube (STJO TV Haguenau), et pendant le festival au point presse situé dans l’ancien tribunal et proposé par les jeunes du centre Socioculturel du Langensand.