Leutenheim – Julien Eppler, fier de représenter l’Alsace aux Euroskills

Originaire de Leutenheim, Julien Eppler a participé aux Olympiades des métiers, puis aux Euroskills, où une cinquantaine de métiers étaient représentés par des compétiteurs venus de différents pays. Lors de ce concours, Julien a été médaillé d’or en Administration des systèmes et des réseaux informatiques.

145
Julien Eppler, à gauche, et Baptiste Gedalge, à droite, ont remporté la médaille d’or en Administration des systèmes et des réseaux informatiques lors des Euroskills 2021 / ©DR

Comment avez-vous eu l’idée de participer aux Olympiades des métiers ?

Lorsque j’étais en alternance à l’IRCAD, j’ai rencontré un ancien compétiteur, Maxime Kieffer, qui m’a parlé de cette manifestation, m’a motivé et m’a transmis le virus des concours !

Quelles ont été les différentes étapes ?

J’ai tout d’abord remporté l’or au niveau régional des Olympiades, puis le bronze au niveau national en 2018. Ceci m’a mené jusqu’à la compétition européenne, Euroskills, qui avait été reportée à 2021 cause du Covid. En trois jours, en binôme, nous avons monté une infrastructure semblable à celle de grandes entreprises, et nous avons remporté l’or ! Je n’ai malheureusement pas me rendre à la finale mondiale, tout simplement à cause de la limite d’âge. Je n’ai que 23 ans, mais je suis trop âgé pour participer !

Qui était votre binôme ?

Il s’agit de Baptiste Gedalge, des Hauts de France. Il était mon adversaire aux premières épreuves et nous avions partagé le podium aux Olympiades. Pour les Euroskills, qui se pratiquent en binôme, nous étions ensemble, ce qui m’a permis de mieux le connaître, tout comme les autres participants. C’était génial de rencontrer des gens venus de différents pays, qui exercent différents métiers.

Avez-vous l’intention de vous inscrire à d’autres concours ?

Oui, ce concours était une aventure humaine exceptionnelle. Dans le domaine de l’informatique, il n’y en a pas beaucoup, mais, si l’occasion se présente, je m’inscrirai, car c’est quelque chose qui me plaît beaucoup.

Vous travaillez désormais en région parisienne, mais vous avez tout de même représenté le Grand Est au concours.

Au moment du concours, j’habitais encore en Alsace, c’est pourquoi j’ai pu représenter ma région. Après ma victoire, mon profil a été repéré, et j’ai rapidement été embauché en CDI à Paris. Mais, je suis originaire de Leutenheim, je suis très attaché à l’Alsace et je compte y revenir un jour.

CONTENUS SPONSORISÉS