Lesage Motors, le nouveau constructeur tricolore

Le paysage automobile français accueille un nouveau nom : Lesage Motors. Inspiré par les cyclecars des années 20 et 30, le constructeur promet une conception et un assemblage 100% français.

0
65

Fondée par Bertrand Lesage, ingénieur en mécanique déjà connu pour la conception de démo-cars pour Renault, l’entreprise à taille humaine fait la part belle à l’artisanat. Elle produira dès 2021 ses voitures, à la main, et dans l’hexagone : la conception, l’assemblage et la sellerie se font dans le Berry (36), le design à Clermont-Ferrand (63), le châssis à Fumay (08), la carrosserie à Nevers (58) et l’électronique à Annecy (74).

« Fidèle à la philosophie de Colin CHAPMAN (Light is Right), les véhicules LESAGE sont légers pour garantir une dynamique confortable et sportive », précise le constructeur.

AssembléS à la main

Seuls 50 véhicules seront fabriqués de chaque design et chaque motorisation seront fabriqués par an. Un nouveau design sera proposé tous les deux ans. Le futur acquéreur pourra choisir la couleur de la carrosserie, totalement libre, et chaque véhicule sera numéroté.

En option, la sellerie, les jantes et la décoration pourront être conçues sur mesure. La plaque d’immatriculation de chaque véhicule sera signée par son monteur. Le constructeur propose même aux propriétaires, en option, d’assister au montage de leurs futurs véhicules et de le signer.

Du Peugeot dans le moteur

Deux versions sont proposées : l’essence et l’électrique. La première intègre un moteur Peugeot trois cylindres 1.2 PureTech de 155ch. La seconde dispose d’un électromoteur de 100kW, soit l’équivalent de 1336ch, qu’on retrouve dans les Peugeot e-208 et e-2008.

Attentif à l’environnement

Alors que la version électrique n’émet pas de CO² en fonctionnement, la marque promet que les émissions de CO² de la version thermique seront compensées par la plantation et l’entretien de haies sur 15 ans. La dynamique du véhicule sera validée cet été, et la production pourra démarrer en 2021.