Les visio-conférences contre l’ennui

Le marché du travail a été le premier à prendre des mesures face au confinement. Selon le site du ministère du travail, 8 millions d’emplois seraient concernés par le télétravail. A l’annonce du confinement, les entreprises se sont alors jetées sur les différentes plateformes collaboratives. Microsoft Teams, une plateforme de visioconférence, a gagné plus de 12 millions d’utilisateurs en l’espace d’une semaine. Si les alternatives ne manquent pas pour travailler depuis chez soi, celles pour pallier les longues heures d’enfermement non plus.

0
382
Houseparty

Apéro !

Pour s’occuper, il faut savoir qu’il existe de nombreux moyens pour se connecter entre nous, et ainsi tuer le temps à plusieurs. Sur smartphone, l’application de « visio-apéro » HouseParty, permet, comme sur Facetime, What’s app ou Skype, d’organiser des conversations à plusieurs depuis chez soi. Et tout le monde s’y met : depuis le confinement, Houseparty est en tête des téléchargements dans plusieurs pays confinés.

Pour créer des conversations avec encore plus de monde, Discord permet de créer des serveurs de discussion de groupe répondants à des thématiques bien précises (jeu vidéo, cuisine, voyage…). À Strasbourg, l’association MyBarathon, qui organise habituellement des tournées entre étudiants dans les bars, a eu la bonne idée de créer un discord pour continuer son activité festive sur internet. Le but est de permettre aux étudiants isolés, loin de leur famille, de maintenir un lien social et de se détendre un peu. Habituellement réservée aux geeks, la majorité des nouveaux utilisateurs ne connaissait pas l’application avant le confinement.

 (Disponible sur smartphone, tablette et ordinateur)

 

Aider nos aînés à se connecter

Pour les parents ou grands-parents qui ne maîtrisent pas vraiment les nouvelles technologies et qui ne demandent qu’à continuer de voir leurs proches en vidéo le temps du confinement, il existe aussi des solutions pour les aider. Le logiciel TeamViewer offre, par exemple, la possibilité de prendre le contrôle à distance d’un autre ordinateur pour installer Skype (entre autres) par soi-même. Il suffit de télécharger le logiciel sur son ordinateur puis d’envoyer par e-mail le lien d’installation à la personne concernée, qui n’aura qu’à simplement suivre les étapes pour l’installer à son tour. Pour partager l’écran, il suffit de s’échanger identifiants et mots de passe. Très simple d’utilisation, sur le long terme, ce logiciel est de plus idéal pour amener un peu plus d’autonomie aux personnes âgées.

Team Viewer