Les vignes sont elles aussi victimes d’un virus ?

34

Le virus du court-noué est particulièrement dévastateur et touche près de 70% des vignobles français. Les feuilles deviennent jaunes, les plantes sont moins vigoureuses, voire détruites, et doivent être remplacées… Mais, après plus de dix ans d’études, les chercheurs de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement de Colmar ont découvert que le riesling est la seule variété qui possède une résistance naturelle à ce virus. En effet, il existe un facteur génétique unique dans le riesling, qui provoque cette résistance. Cette découverte va permettre de mettre au point une méthode curative, sauvant toutes les autres variétés de vignes. Les chercheurs ont commencé à transmettre le gène du riesling à d’autres plants de vigne, et des croisements sont en cours. Mais, il faut rester patient: les résultats définitifs pourraient être communiqués seulement d’ici une dizaine d’années. 

CONTENUS SPONSORISÉS