Les sentinelles de la nature

C’est le nom donné à une plateforme et une application de veille environnementale lancée en 2017. Les utilisateurs contribuent à la préservation de la nature et permettent de faciliter l’action des associations de défense de l’écosystème.

52
Le rouge concerne un signalement négatif et le vert est positif. / ©aSentinelles de la nature

Les Sentinelles de la nature est accessible sur une plateforme en ligne et sur une application mobile, disponible sur iOS et Android. Sur les deux, il est possible de signaler une dégradation environnementale, qui prend le plus souvent la forme d’un dépôt sauvage de déchets, des installations et des projets pouvant nuire à l’environnement, l’arrachage de haies ou encore le brûlage de déchets verts. Ces exemples sont les plus pointés du doigt en Alsace. Une fois le signalement réalisé, les associations locales -comme Alsace Nature dans la région- iront vérifier les dires sur le terrain et agir en conséquence. Près de 17 000 signalements ont déjà vu le jour sur la plateforme, mais moins de 400 en Alsace. Tout est indiqué sur une carte interactive. En Alsace du Nord, par exemple, des utilisateurs ont pu déclarer un dépôt de pneus sauvage au nord de Betschdorf, une voiture brûlée en forêt de Haguenau ou encore une carcasse de sanglier dans la Zinsel à proximité d’Uttenhoffen.

Une pédagogie renforcée

Outre les signalements pour atteinte à l’environnement, tous les projets favorables à la protection de la nature sont aussi indiqués, comme la maison du delta de la Sauer, l’association HERON de Reichshoffen qui s’oppose à un enfouissement d’amiante ou encore Sauvegarde Environnement basée à Harthouse qui s’est toujours opposée à l’installation d’une sablière dans le village. Sur le site internet des Sentinelles de la nature, il est possible de consulter l’onglet «documentation». Des fiches pédagogiques ont été mises à disposition. Il devient alors plus simple de repérer une pollution des eaux, des installations lumineuses non réglementaires ou la circulation de véhicules à moteur en milieu naturel, par exemple. C’est une aide précieuse pour les associations qui ne peuvent pas être sur tous les fronts.

CONTENUS SPONSORISÉS