Les seniors ne sont pas seuls

Depuis décembre 2019, Christian Schwartz, d’Eckbolsheim, propose aux aînés du Bas-Rhin de les véhiculer et les accompagner au magasin ou chez le médecin. Il propose également de leur organiser des sorties. Ainsi, des personnes isolées peuvent découvrir un nouveau restaurant, aller voir un spectacle ou, pourquoi pas, faire un tour en bateau.

375
Christian Schwartz propose son aide aux seniors et les accompagne, que ce soit pour des achats, des rendez-vous médicaux ou des sorties de loisirs. ©Maksym Toussaint pour Pokaa

Christian Schwartz a travaillé pendant 21 ans en tant qu’ambulancier. Il y a deux ans, il s’est lancé à son compte et aide maintenant les aînés. Le concept est novateur. Il cherche le client à son domicile, puis l’accompagne au supermarché, chez un proche ou sur un lieu de promenade .

« Tout dépend de l’envie ou des besoins de la personne. Récemment, une dame a déménagé à Paris. Je lui ai préparé les cartons et je me suis chargé d’une partie de l’organisation. Ce n’était pas qu’une aide matérielle. Nous avons aussi beaucoup discuté. Elle quittait son village natal et avait énormément de choses à raconter ! », se souvient Christian. D’autres fois, il visite des musées ou va manger au restaurant avec les seniors :
« Souvent, les gens ont envie d’aller au restaurant, mais pas tout seuls ! J’y vais alors avec eux. Chacun paie sa part et nous passons un agréable moment », ajoute Christian.

Une présence et une écoute nécessaires

Aujourd’hui, avec la crise sanitaire, les seniors ne sortent plus pour les loisirs, mais Christian les aide encore pour faire leurs achats ou aller chez le médecin. Il se différencie d’un taxi, car il ne se contente pas de véhiculer la personne, il se rend dans le supermarché ou dans la salle d’attente, et est véritablement présent pour la personne.

« Certains sont veufs et ne voient plus leurs enfants, car ils travaillent ou vivent trop loin. Ils ont besoin d’être accompagnés, et de parler ! Je suis toujours à leur écoute. Plus je passe de temps avec eux, plus je me rends compte que les aînés ont beaucoup de choses à nous apprendre ! Au fil du temps, nous tissons des liens. Parfois, ils m’appellent juste pour discuter, et je comprends qu’ils en aient besoin en ces temps difficiles ! » conclut Christian.

Voir aussi : l’article de Pokaa et les autres photos de Maksym Toussaint

Infos : libertyschwartz.fr

CONTENUS SPONSORISÉS