Les potiers innovent !

L’art de la poterie à Soufflenheim remonterait au 2e millénaire avant Jésus-Christ, comme le prouvent les résultats de recherches archéologiques. En 1837, 55 poteries coexistaient dans la commune. Aujourd’hui, il en reste dix. Elles produisent encore les fameux moules de tradition alsacienne, mais également des pièces bien plus modernes et originales.

829
Les grands Chefs alsaciens, comme Eric Westermann, sont fans des poteries de Soufflenheim ©Pierre Siegfried / Poterie Siegfried Burger

Les créations des potiers ne se trouvent pas que dans les boutiques de souvenirs ! De grands restaurateurs de la région les utilisent dans leurs établissements, et les artisans-potiers ont fabriqué, avec l’aide de designers, des objets innovants et variés. Connaissez-vous par exemple l’Activaterre ? 

Il s’agit d’un lombricomposteur d’intérieur qui permet de composter en appartement tout en évitant moisissures et mauvaises odeurs. Les artisans ont également créé les Ollas, des pots en céramique microporeuse qui diffusent lentement dans le sol l’humidité nécessaire aux plantes, en économisant au moins 50% d’eau et en évitant le développement de mauvaises herbes. Autres innovations : le Sombrero du poulet, un cuit-poulet vertical, le Pot Double, pour mijoter en bas et cuire à la vapeur en haut, le MiniKoug pour confectionner 5 mini kougelhopfs en une fournée, etc.

Bientôt une Indication Géographique Protégée

Les potiers ont également su se moderniser au début de la crise sanitaire. Bon nombre d’entre eux ont ouvert leur boutique en ligne : « Nous avons dû changer de stratégie. Pendant les confinements, les ventes ont continué sur Internet. En décembre, il n’y avait pas de touristes, mais les Alsaciens et les Mosellans se sont montrés solidaires, toutes générations confondues. Les jeunes se sont rendu compte que la poterie avait évolué. Ils étaient agréablement surpris, et contents d’acheter des produits à la fois locaux et utiles », confie Peggy Wehrling, de l’atelier du même nom. Parallèlement à leurs activités, les artisans de Soufflenheim et de Betschdorf faisant partie de l’Association des Potiers d’Alsace ont entamé des démarches pour obtenir l’Indication Géographique Protégée. 

Cela permettra de mieux lutter contre la contrefaçon, principalement venue de Chine. Le dossier a été déposé et l’homologation devrait prendre effet prochainement.  

CONTENUS SPONSORISÉS