Les moteurs thermiques bannis d’Angleterre dès 2030

227

Le Premier ministre anglais Boris Johnson vient de dévoiler son plan de « révolution industrielle verte ». Dans une interview accordée au Financial Times, le locataire du 10 Downing Street, peu connu pour son engagement écologique avant la crise du Covid-19, a confirmé que l’Angleterre visait toujours la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour parvenir à cet objectif, Boris Johnson a annoncé que la vente de véhicules moteurs thermiques serait interdite dès 2030, soit dix ans plus tôt qu’en France. Les hybrides seront même bannis cinq ans plus tard, ne laissant sur les routes anglaises que les modèles électriques.

CONTENUS SPONSORISÉS