Les Miss à la conquête de l’Alsace

Chapeautée par la présidente du comité Miss Alsace pour Miss France, Catherine Martinez, débordante d’initiatives et d’ambition, l’élection de Miss Alsace aura lieu ce dimanche à 16h à Sélestat, après une préparation colossale des candidates.

200
Les dix-neuf candidates et leurs formatrices parées à défiler sur scène. / ©Q. KURTZ studio 21

Avec une place de troisième dauphine décrochée par l’Alsacienne Aurélie Roux à l’élection de Miss France 2021 lors de sa première année à la tête de la délégation alsacienne, Catherine Martinez ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La spécialiste des “soft skills” (compétences comportementales) veut marquer de son empreinte la formation des Miss. « Il n’y aura pas de perdante, elles repartent toutes avec un bagage important, qu’elles soient élues ou non. C’est ce qui fait notre spécificité : dix-neuf jours de répétition contre une moyenne de cinq ailleurs, ça fait la différence ! »

« Casser le cliché Miss plante verte »

« Le marketing de la personne, l’estime et la confiance en soi, la gestion du stress, ou encore un socle de valeurs comme l’altruisme et le respect viennent ainsi compléter la formation classique des Miss (sport, santé, posture, digital, etc.). Elles sont toutes belles et mesurent plus d’1m70 », justifie Catherine Martinez, « mais nous les formons au savoir-être. L’idée est de révéler le maximum de leur potentiel, de casser le cliché de la “Miss plante verte”. Leur intelligence de cœur, propager le virus de l’enthousiasme, c’est ça qui m’anime. »

Et c’est ainsi qu’elle a sélectionné dix-neuf dossiers sur les cent six qu’elle a reçus en début d’année:

Qu’elles soient ingénieures, étudiantes en médecine ou vendeuses, elles sont top niveau, de vrais avions de chasse ! Elles ont entre 18 et 24 ans, douze sont bas-rhinoises, et toutes sont hyper prêtes pour ce qui les attend.

À savoir, 80 heures de formation supplémentaires pour l’heureuse élue, avant le stage de préparation Miss France à la Réunion.

Aux 2300 spectateurs présents au centre sportif intercommunal de Sélestat de faire une première sélection grâce à un vote papier, restreignant le choix du jury à huit candidates. Entre les tableaux officiels et tant attendus de l’élection (maillots de bain, robe de soirée) et le concert d’Angelo de The Voice, « un clin d’oeil à l’Alsace conquérante » a été monté. Pour mettre en scène l’esprit de cette promotion surnommée “Les conquérantes”, Aurélie Roux et ses quatre dauphines ont préparé un show chorégraphié très attendu. Et en toute fin de soirée, Miss Alsace 2022 sera enfin connue.

CONTENUS SPONSORISÉS