Les jeux vidéo augmentés : entre des espoirs et des illusions

De plus en plus de joueurs s’intéressent aux jeux sur mobile et notamment ceux en réalité augmentée. Mais malgré une progression constante du secteur en 2020, certains titres majeurs comme « Minecraft Earth » ont été désertés.

248

La technologie n’est pas nouvelle, mais l’impact de la réalité augmentée dans le milieu du divertissement commence seulement à se dessiner. Lancé en fin d’année 2019, le jeu pour smartphone en réalité augmentée « Minecraft Earth », qui a pris le pari de transposer l’univers cubique de Minecraft dans un jeu inspiré du phénomène « Pokémon Go », a pâti du confinement. Pourtant, tous les indicateurs étaient au vert : Minecraft Earth aurait pu, comme son prédécesseur en 2016, devenir l’application la plus téléchargée sur smartphone en 2020. Au bout du compte, les données du jeu seront supprimées le 30 juin 2021. Une nouvelle plus que surprenante en sachant que Minecraft reste, plus de dix ans après sa sortie, le jeu vidéo le plus téléchargé de tous les temps.

Un ratage magistral

« Minecraft Earth a été conçu autour de deux idées : les déplacements et le jeu coopératif. Deux choses qui sont devenues quasiment impossibles en pleine crise sanitaire », expliquent les dévelop-peurs. En d’autres termes, la technologie n’aurait pas sa place en période de pandémie. Et on le comprend, puisque dans Minecraft Earth, les joueurs sont encouragés à sortir pour se rencontrer, et ainsi profiter de toutes les possibilités du jeu (récolter des ressources, construire des bâtiments, combattre des monstres…). 

Popularisé par la franchise Pokémon, ce concept hybride a conquis le monde entier et même récemment les licences Harry Potter et Mario Kart. La société qui distribue Minecraft Earth, Microsoft, aura donc essuyé les balles pour les autres. Nul ne sait si elle investira à terme à nouveau dans les jeux vidéo en réalité augmentée.

Quel avenir pour le secteur ?

Heureusement, malgré ce loupé, tous les jeux basés sur la géolocalisation et la réalité augmentée ne connaissent pas un destin aussi tragique. Conscients du potentiel du jeu sur smartphone, après la pandémie, les studios devraient investir massivement dans la technologie. Au total, l’industrie du jeu mobile a rapporté 73,8 milliards de dollars (60,7 milliards d’euros) en 2020. En comparaison, le marché des jeux PC a engrangé 33,1 milliards de dollars (27 milliards d’euros) et celui des jeux sur console 19,7 milliards de dollars (16,2 milliards d’euros). 

Le monde du jeu vidéo semble donc avoir pris une nouvelle tournure, tandis que les aînés et les très jeunes s’intéressent de plus en plus au médium.  

CONTENUS SPONSORISÉS