Les industriels se regroupent dans le Nord Alsace !

0
153
Les membres du réseau RESILIAN

RESILIAN, c’est le nom qui a été donné à ce nouveau réseau. Il signifie « Réseau d’Industriels Innovants d’Alsace du Nord ». Cette initiative de coopération locale entre industriels de moyennes et grandes tailles est inédite dans la région. Après quelques mois de travaux préparatoires de coordination, le nouveau réseau prend son réel élan en ce mois d’octobre 2018, soutenu par de nombreux élus locaux présents pour l’occasion.

L’idée parait simple. Travailler et échanger ensemble, entre voisins, à l’entreprise du futur et à l’innovation et pouvoir mener de futurs projets communs, le tout en souplesse et avec agilité.

Ces industriels du Nord Alsace sont très proches physiquement, parfois même voisins mais leurs métiers, leurs marchés, leurs produits sont différents et ils n’ont pas souvent l’occasion d’échanger avec leurs pairs sur les problématiques rencontrées ou les projets à venir. Plusieurs grands groupes, dont les sites sont bien connus des nord alsaciens comme Schaeffler, Alstom, Siemens, SEW Usocome, Norcan, Ateliers réunis CADDIE , ACEA ou Sewosy se sont ainsi regroupés à l’initiative de l’ADIRA et de quelques industriels pionniers.

Des petites structures plus souples (start’up) ont également intégré le réseau et complètent le dispositif, amené à grandir ces prochains mois.

Ils vont désormais pouvoir travailler ensemble, en réseau, sur des projets définis en ateliers, en fonction des besoins de chacun. L’entreprise du futur, « l’usine 4.0 » sera plus attractive, tournée résolument vers le numérique et de nouvelles compétences, et bien évidemment vers l’innovation. Le but étant de se regrouper pour renforcer la compétitivité et pouvoir diversifier les activités plus facilement.

Un chargé de mission, nouvellement nommé, orchestrera les réunions, les ateliers et les échanges afin que toutes ces compétences et expériences puissent amener les industriels à progresser ensemble de façon plus efficace.

A l’issue de ces échanges pourront naître à court et moyen terme de nouvelles filières de formation pour les jeunes, des projets d’innovations communs, des logiciels adaptés aux besoins locaux…De nombreuses pistes d’ateliers sont à l’étude et certains déjà en cours. Quoi de mieux finalement que de se rendre compte que votre voisin a les moyens et la technologie nécessaires pour élaborer la pièce qui vous manquait ? C’est tout de même plus efficace que d’envoyer des émissaires la chercher de l’autre côté de la planète.