Les hôpitaux se regroupent

Depuis quelques mois, pour pouvoir travailler avec plus d’efficacité, les centres hospitaliers de Haguenau, Wissembourg et Bischwiller sont gérés communément.

0
96

Depuis octobre 2017, sur la base du volontariat, les centres hospitaliers de Haguenau et de Wissembourg font l’objet d’une direction commune. Cela fait plus d’un an qu’il était question d’inclure également le centre de Bischwiller. C’est chose faite depuis cet été.

Coopérer pour mieux gérer

Il ne s’agit pas d’une fusion. Chaque établissement reste autonome, mais les trois structures travaillent ensemble, ont des projets communs. Le Directeur général, Mathieu Rocher, et l’équipe de direction se réunissent régulièrement, discutent des projets, gèrent les différents services : ressources humaines, qualité, approvisionnement, soins, logistique, système d’information…

Satisfaire professionnels et patients

Chaque établissement garde ses particularités, ses spécialités : « Il ne s’agit pas d’imposer un modèle, mais de coopérer. Par exemple, nous manquons d’infirmiers et d’aide-soignants et nous souhaitons mettre en place une politique d’attractivité impliquant les 3 communes. Pour les patients, nous voulons mieux articuler les offres, faciliter l’orientation des patients vers les bons centres, renforcer les complémentarités entre les établissements, pour un parcours de soins plus fluide, plus visible », déclare Mathieu Rocher.

Cette gestion commune représente beaucoup de travail, 3 600 personnes travaillant pour les trois centres hospitaliers, mais la rencontre et les échanges entre les professionnels sont enrichissants et permettent de travailler efficacement. Tout cela n’est qu’un début, beaucoup de choses se mettront en place petit à petit, dans les mois à venir.
Sans oublier que les centres coopèrent également, dans une moindre mesure, avec les cliniques de Haguenau, le Sonnenhof, le centre de Harthouse ou encore le CHU de Strasbourg.