Deux jeunes Haguenoviennes chantent sur l’album de Louis Bertignac

Les Gospel Kids ont vécu un rêve éveillé. Louis Bertignac les a choisis pour chanter sur son prochain album. Celui-ci sera disponible dès le mois de juin. Deux jeunes Haguenoviennes ont participé aux enregistrements.

456
Les Gospel Kids en pleine répétition avec leurs masques, un vrai challenge. ©DR

Tout a commencé par un appel lancé sur Facebook par Louis Bertignac, à la recherche d’une chorale de jeunes pour interpréter le dernier couplet de l’un de ses titres. Le message est vu par Alfonso Nsangu, le maître de chœur des Gospel Kids, dont l’une des chorales est basée à Haguenau. 

Comme des centaines de personnes, il tente sa chance sans trop y croire. Mais, beaucoup de parents recommandent les Gospel Kids au célèbre musicien. Si bien que, en fin de journée, une bonne surprise attend le maître de chœur alsacien : « C’était incroyable. Louis Bertignac m’a appelé, je me suis tout de suite mis au travail, et nous avons rapidement été choisis ! J’admire cet artiste. Non seulement il est bourré de talent, mais il véhicule aussi beaucoup de bonté. C’est une grande joie de travailler avec lui ! », s’exclame Alfonso.

Un titre à découvrir cet été

Après la sélection d’une vingtaine de choristes et après seulement quelques jours de préparation, le couplet est enregistré à Strasbourg mi-mars. La chanson fera partie du prochain album de l’artiste, qui sortira en juin. Son thème, d’actualité, est l’envie de retrouver la vie d’avant. Deux sœurs de Haguenau, Lila-Rose et Zahra, membres des Gospel Kids depuis deux ans, ont eu la chance d’être sélectionnées pour cette aventure : « C’était une très belle expérience. Ça nous fait plaisir de rechanter, même si ce n’était pas facile de répéter avec le masque. On ne connaissait pas du tout Louis Bertignac avant, mais on va acheter son album !» confient les deux sœurs. La collaboration ne s’arrête pas là. 

Louis Bertignac accompagnera les Gospel Kids à la guitare sur leur prochain album, et ses chansons seront reprises par les jeunes choristes lorsque les séances pourront enfin reprendre.  

CONTENUS SPONSORISÉS