Les gallo-romains à Brumath : un sursaut dans l’histoire

L’association de reconstitution historique Triboci/Civitas Tribocorum organise régulièrement des représentations avec les acteurs locaux du patrimoine. Ils viennent tout juste de se faire une idée du « quand » et du « comment » ils reprendront leur activité, et réfléchissent à de nouvelles manières d’exister en attendant la fin de la crise.

420
©Triboci/Civitas Tribocorum

Voilà déjà trois ans que l’association Triboci/Civitas Tribocorum se consacre entièrement à l’histoire civile et militaire du Bas-Rhin, de l’Antiquité du 1er siècle av. J.-C. jusqu’au 6e siècle de notre ère.

À travers différents ateliers (médecine, connaissances cartographiques, jeux de société, bijouterie, textile…), diverses présentations sur l’époque (sur l’équipement militaire, la société, la religion…), et des démonstrations (combat, artisanat, reconstitution de saynètes et cérémonies…), ils sont les garants de la riche histoire antique de Brumath/Brocomagnus, anciennement appelée « la cité des Triboques », aux côtés de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Brumath et des Environs.

Une photo de groupe pour l’armée romaine tardive du 4e siècle, avec quelques membres des Herculiani Iuniores. ©Triboci/Civitas Tribocorum

Un travail de recherche acharné

S’ils partagent la même passion, les quatorze membres de Triboci/Civitas Tribocorum sont loin de tous afficher un profil académique. Certains ont fait des études d’histoire, certes, mais la plupart sont de simples passionnés : étudiants, employés, fonctionnaires…

Nous faisons perpétuellement des recherches pour enrichir nos connaissances sur les différentes périodes… avec de la littérature spécialisée et en essayant de coller autant que possible aux trouvailles archéologiques. Il y a une vraie démarche scientifique pour présenter au public des choses fidèles à ce que nous reconstituons.

Nicolas Weiss, président de l’association.

Un aperçu de stand pour la période gallo-romaine + les membres qui participent aux événements liés à cette « période »©Triboci/Civitas Tribocorum

La reprise se fera entre parenthèses

Les sorties programmées par Triboci/Civitas Tribocorum en 2021 demeurent toutes dans l’incertitude. Les prochaines manifestations devraient normalement avoir lieu en août à Horbourg (68), en septembre aux Journées du patrimoine à Sarrebourg (57) et à deux reprises à l’étranger : mi-août à Carnuntum en Autriche, et début octobre à Werwick en Belgique.

Une marche historique devrait avoir lieu dans le Kochersberg, en juin ou juillet. Enfin, campement avec les membres de l’association et des collègues d’autres associations de reconstitution historique (comme les Herculiani iuniores ) pourrait se tenir cet été.

L’association Triboci/Civitas Tribocorum publiera prochainement l’actualité de la reprise avec tous les détails des manifestations sur ses réseaux sociaux.

CONTENUS SPONSORISÉS