Les enfants se mobilisent pour décorer le village

Cet hiver, les membres du conseil municipal ont souhaité décorer la commune avec des matériaux de récupération. Cathie Mantz et Élodie Rudloff, à l’origine du projet, mais également assistantes maternelles à Kilstett en ont profité pour engager leurs collègues et les enfants du secteur dans le projet.

288

Au total, plus d’une cinquantaine de petites mains se sont affairées pendant deux mois à la métamorphose de la route centrale et des bâtiments publics, supervisées par le centre périscolaire de Kilstett et une quinzaine d’assistantes maternelles. De six mois à huit ans, tous ont apporté une forme de contribution aux décorations, un vrai travail d’équipe pour le plus grand bonheur de Francis Adam, l’employé de mairie qui répartit seul depuis vingt ans les centaines de pièces pour habiller le village aux couleurs de Noël.

Chacun sa part du boulot

Jamais le village n’avait produit autant de décorations. Tandis que les grands s’occupaient du gros œuvre, les enfants, eux, s’attelaient à tous les petits sujets en bois, finalement disposés devant l’école municipale, la mairie et dans la rue principale. « Initialement, on souhaitait uniquement décorer les alentours de l’école, mais vu le nombre de participants, on a pu faire beaucoup plus », explique Élodie Rudolff.

De la suite dans l’idée

Bien sûr la découpe des lutins, bonhommes de neige et autres animaux du pôle Nord en contre-plaqué qui serviront de support revient à Francis Adam, qui s’inquiète presque de voir cette dernière tâche disparaître : « J’ai même entendu dire que les écoles souhaitaient participer… mais à ce compte-là, je n’aurais plus de boulot ! » s’amuse-t-il. Cathie, Élodie et Christine, dernière tête pensante du projet, savourent le résultat et envisagent déjà de reconduire une opération de ce genre au mois d’avril, pour les décorations de Pâques.

CONTENUS SPONSORISÉS