Les écoles récompensées

Depuis quelques années, la mairie de Wissembourg aide les écoles de la ville à réaliser des économies d’énergie et leur offre une récompense selon leurs résultats.

0
96

L’opération « économies d’énergie 50/50 » a été lancée il y a quelques années, avec l’aide du conseiller en énergie Adrien Tuffereau, dans le but de motiver les écoles à consommer moins d’énergie, sans perdre de confort.

Adopter les bons gestes

Selon l’équipement et les habitudes des écoles, un diagnostic est réalisé et des conseils sont donnés pour mieux utiliser l’eau, l’électricité et le chauffage. Par exemple : programmer le chauffage pour qu’il s’arrête dès que tout le monde est parti. Brancher les appareils sur des multiprises que l’on éteint à la fin de la journée afin d’éviter les mises en veille.

L’école choisie pour l’opération applique ces conseils pendant une année. Un suivi est mis en place, avec un relevé des compteurs tous les mois. Les factures reçues au cours de l’opération sont comparées aux factures des trois années précédentes, puis les économies sont calculées. L’école reçoit ensuite un chèque d’un montant équivalent à la moitié de ces économies. Cet argent sert à acheter du matériel ou à financer des voyages scolaires.

Les bienfaits sont durables et peuvent aussi profiter aux parents : « Suite à l’opération, les écoles poursuivent leurs bonnes habitudes, ce qui est positif. Nous sensibilisons les enseignants qui, ensuite, sensibilisent les élèves et parfois aussi les parents. Tout le monde est gagnant », explique Aurélie Picher, ingénieur environnement à la mairie de Wissembourg.

Toutes les écoles concernées

L’école maternelle Marie-Leszczynska et l’école élémentaire Saint-Jean Ohleyer ont déjà participé. L’année passée, l’école maternelle Europe et l’école maternelle d’Altenstadt ont joué le jeu. Toutes deux ont été récemment récompensées. C’est maintenant au tour de l’école primaire d’Altenstadt de tenter de réaliser davantage d’économies. Petit à petit, tout le monde aura acquis les « éco-gestes » à Wissembourg.