Les conséquences du changement climatique

Depuis 2019, le Conservatoire des sites alsaciens et le Syndicat des eaux et de l’assainissement Alsace-Moselle (SDEA) conjuguent leurs efforts pour protéger, restaurer et gérer les cours d’eau et les zones humides. Deux grandes opérations seront menées cette année, dont une sur le secteur de Seltz / Munchhausen.

0
586

Ces travaux environnementaux seront essentiels pour lutter contre les effets du changement climatique : « Avant, par exemple, il y avait des crues de la Zorn ou de la Moder en mars, du Rhin en mai / juin. Maintenant, il y en a déjà en janvier !

Le schéma est perturbé, nous avons des pluies diluviennes, davantage d’orages. Il faut recréer une logique, faire des aménagements, comme des champs d’expansion des crues, pour que les eaux soient mieux reparties », explique Denis Hommel, président du SDEA, l’un des signataires d’une convention de partenariat qui prévoit ces améliorations.

Un coup de pouce pour la nature

À Wingen-sur-Moder, il s’agit de restaurer une zone alluviale fortement dégradée de la Moder, et limiter les risques d’inondations.

À Seltz et à Munchhausen, les interventions viseront à améliorer la fonctionnalité hydraulique du Delta de la Sauer, pour éviter les accumulations de sable et de vase, éviter les coulées de boue et redynamiser la zone : « Les études sont déjà bien avancées et les opérations, des travaux simples, commenceront bientôt, comme l’aménagement des berges, pour une meilleure circulation de l’eau », poursuit Denis Hommel.

Si nécessaire, d’autres rivières d’Alsace du Nord feront l’objet de modifications, pour mieux gérer les milieux aquatiques et éviter les inondations. Cela permettra également d’améliorer la qualité écologique du territoire.   

Suivre les activités du SDEA : www.sdea.fr