Les cartes Pokémon : collectionnez-les toutes !

Depuis quelques mois, les youtubeurs ont trouvé un nouveau créneau pour attirer les foules : l’ouverture en direct de paquets de cartes Pokemon à collectionner. Les vidéos de ce genre ont fait grimper en flèche leur prix, au détriment des revendeurs et des futurs joueurs.

174
Le Youtubeur français Newtiteuf est l’une des stars de la collection de cartes / ©MARKO VERCH

Depuis la covid-19, les ruptures de stock touchent de nombreux secteurs. C’est notamment le cas des composants informatiques et des consoles de nouvelle génération (PS5 et Xbox Series X), mais également des cartes Pokémon. Ayant pris énormément de valeur avec le temps, le hasard a voulu qu’elles redeviennent à la mode l’an dernier. Dès lors, de nombreux youtubeurs se sont empressés d’acheter un maximum de « boosters » et de coffrets Pokémon afin de les ouvrir en vidéo et de satisfaire la demande de la communauté.

LES N°1 DES CARTES À COLLECTIONNER

Depuis leur début en 1996, les cartes Pokémon n’ont jamais perdu de leur superbe. Aujourd’hui encore, les collectionneurs s’en échangent entre eux pour atteindre un objectif : toutes les collectionner (il en existe 24 688 différentes). Le regain d’intérêt récent pour le phénomène semble avoir débuté aux États-Unis, après que le célèbre youtubeur Logan Paul ait fait sensation sur Instagram en dévoilant sa collection. Et tout le monde a profité du confinement pour fouiller ses vieux cartons. Dans un communiqué du 22 février, le site de revente en ligne eBay vantait le succès des Pokémon outre-Atlantique, les sacrant « n° 1 des cartes à collectionner », devant les cartes de basketball ou de football.

FAIRE COMME LES YOUTUBEURS

En France, il existait déjà plusieurs créateurs de contenu spécialisés dans l’ouverture de cartes, comme David Lafarge Pokémon (1,9 million d’abonnés), le plus connu d’entre eux. Mais c’est lorsque Michou (6,2 millions d’abonnés), l’une des stars du YouTube francophone a décidé d’ouvrir en direct une « display » Pokémon, une énorme boîte de boosters qui lui a coûté 50 000 euros, que le phénomène a fait parler de lui. Les revendeurs ont aussitôt été pris d’assaut par ses fans, et d’autres qui ont vu là un moyen de se faire de l’argent.

BULLE SPÉCULATIVE ET EFFET DE RARETÉ

Files d’attente interminables, dégradations, disputes entre clients : le géant américain de la distribution Target a annoncé vendredi dernier la suspension temporaire des ventes dans ses magasins par « souci de précaution ». En France aussi, les boutiques spécialisées sont pleines. Seulement, à force de voir les prix augmenter, les spécialistes craignent que cette tendance ne détruise totalement le jeu, qui sera alors impossible à jouer sans investir. Désormais bien plus qu’un moyen de jouer entre amis, les cartes Pokémon sont devenues un moyen de s’enrichir.

1 MILLION DE DOLLARS

C’est l’estimation du prix de la carte Pokemon portée en pendentif par Logan Paul lors d’un combat d’exhibition contre le boxeur Floyd Mayweather il y a deux semaines. Il aurait acheté cette carte Pokémon très rare pour 150 000 $.

CONTENUS SPONSORISÉS