Les Belles des prés

122

Jordane Meyer, viticultrice à Rosenwiller dans le Bas-Rhin, sera la femme du mois de septembre sur le calendrier national « Belles des Prés » 2021.

Celui-ci est préparé chaque année depuis 2015 par le photographe toulousain Johann Baxt. L’objectif est de redorer l’image du monde agricole et de promouvoir la féminité dans ce milieu. Pour Jordane Meyer, la participation à ce projet est une façon de soutenir sa filière, de dire que les femmes y ont bien leur place, et que son village mérite le détour !

Les photos ont été prises entre les deux confinements, dans les vignes alsaciennes, pour monter notre beau terroir. Le département avait déjà été représenté dans les éditions précédentes, par Cécile Durrenberger, de l’écurie du Scheidelsberg à Weinbourg, et Johanna Trau, qui gère cent hectares de céréales et élève une vingtaine de génisses à Ebersheim. Cette dernière avait souhaité participer, car elle estimait que cela mettait en valeur les femmes dans un métier que, souvent, l’on croit réservé aux hommes. Pourtant, selon les statistiques, l’an dernier, un quart des exploitations agricoles françaises étaient dirigées par des femmes. Pour l’élaboration de ses calendriers, le photographe Johann Baxt parcourt toute la France.

Lors des shootings, sa compagne s’était rendu compte que certaines agricultrices vivaient dans des conditions difficiles. Elle a alors décidé de créer une association (appelée « Petit coup d’pouce ») pour leur apporter une aide financière et soutenir leurs projets. Par exemple, l’association va aider Virginie Ebner, de Sélestat, dont la bergerie a été détruite par un incendie début novembre.

Pour celles qui souhaiteraient figurer dans le calendrier 2022, le casting aura lieu en janvier/février. Les informations se trouvent dans la partie Casting du site bellesdespres.com.