Les basketteurs bas-rhinois en attente de leur Basket Center

Il a pris du retard, nombreux sont ceux qui ont émis des doutes, mais le Basket Center est désormais sur de bons rails, avec une ouverture prévue pour début octobre. Entretien avec un homme optimiste : Denis Oehler, le président du comité départemental de basket, et initiateur de ce projet un peu fou.

484

Maxi Flash : Denis, la pose de cette charpente métallique, c’est un grand moment pour ce projet ! 

Denis Oehler : Oui ! On avait déjà une première impression avec la partie béton, qui matérialise les vestiaires, les restaurants… Là, symboliquement, c’est le montage des futurs terrains de basket. On passe de la version papier, à la version « en dur » ! On montre aussi à ceux qui n’y croyaient pas qu’on avance. 

Vous êtes dans les temps au niveau du chantier ? 

On a pris du retard pour différentes raisons : situation sanitaire, retenue des banques qu’il a fallu convaincre… On a du montrer et démontrer. On a obtenu un prêt garanti de la Région, et puis l’aide de l’Agence Nationale du Sport, ç’a été du pain béni. On a demandé
500 000€, on les a obtenus ! Ils y croient beaucoup, et maintenant tout le monde y croit. Le budget est bouclé. On devait ouvrir cet été, mais on a fixé le 1er octobre désormais, et on met la pression sur tout le monde parce qu’on ne veut pas manquer le début de la saison de basket. 

Quels sont les premiers retours ? 

On a présenté notre projet aux 98 présidents de clubs du Bas-Rhin, on a organisé des visites, on a fait pas mal de publications sur les réseaux sociaux, et les gens commencent à être impatients. Les Strasbourgeois sont un peu jaloux des Mulhousiens qui ont déjà un équipement de ce genre. 

Ce Basket Center, il va servir à quoi ? 

Première vocation, faire découvrir le basket. Il sera ouvert à tout le monde. Joueurs, licenciés ou non, arbitres, dirigeants… Ce sera ouvert aux entreprises, aux écoles. On pourra y donner des formations, faire des tournois de 3 contre 3. À côté de ça, on a un véritable Sport Bar, pour retransmettre tous les sports et profiter de la partie restaurant. On a une belle terrasse également. 

C’est vraiment un outil hors norme ! 

Oui, et ce n’est pas tout, parce que la salle a été homologuée FIBA Monde. Autrement dit, on se positionne déjà en vue des Jeux de Paris 2024 pour accueillir une délégation, que ce soit du 5×5 ou du 3×3. On a bon espoir ! 

CONTENUS SPONSORISÉS