Les 2 Haches : retour vers le passé

La troupe des 2 Haches est de retour avec un nouveau bon à travers les époques. Rendez-vous cette fois-ci au temps des Gallo-romains. Comme chaque année, costumes, décors, histoire et humour sont au programme.

0
68

Ce samedi, la forêt de Haguenau va se métamorphoser. Elle, qui a vu passer les peuplades celtes, les gaulois, les gallo-romains et romains, va faire un bon dans le passé. Il y a 2000 ans, y passait une des plus importantes routes romaines rejoignant Brumath et Seltz. En un claquement de doigts, des décors et costumes travaillés, le spectacle « Au temps des gallo-romains… » fera voyager le public dans le temps : cuisine, artisanat, religion… tout pour découvrir la vie quotidienne de cette grande époque. Interprétée par la troupe des Deux Haches de Schirrhein-Schirrhoffen, cette visite guidée théâtralisée a déjà remporté un franc succès à Brumath et à Schweighouse-sur-Moder. L’histoire de la région et le théâtre, ce sont les deux passions que cette troupe a réussi à réunir. C’est aujourd’hui sa marque de fabrique, ce qui plaît beaucoup aux Nord-Alsaciens.

Adoptés par l’Alsace du Nord

L’Office de Tourisme de Haguenau travaille avec cette troupe depuis 11 ans. « Cela entre totalement dans le cadre de nos missions », explique Mireille Weber. « Nous proposons des visites guidées, qu’ils mettent en scène. Ils s’adaptent aux différentes thématiques et saisons, et cela permet de découvrir l’agglomération sous un autre angle, de manière ludique et insolite. » Et c’est exactement ce que veulent transmettre les comédiens et leur metteur en scène Jean-Michel Steinbach. « Nous balayons l’histoire de Haguenau et ses environs de façon systématique. On cherche des époques qui peuvent être intéressantes pour le secteur. Cette année on a décidé de s’ouvrir sur toute l’agglomération et c’est pour cela que nous nous sommes rendus à Brumath et à Schweighouse. »

Histoire, humour et anecdotes

Après l’affaire Richard cœur de lion, ou la Première Guerre Mondiale, c’est la période gallo-romaine qui a intéressé le metteur en scène cette année. « Nous essayons toujours d’être le plus juste historiquement, mais sans se priver d’y ajouter un peu d’humour, ce qui fonctionne très bien avec le public », se réjouit-il.
« En recherchant d’anciennes recettes culinaires, j’ai découvert que le vin cuit des gallo-romains ressemble fortement au vin chaud alsacien actuel. Nous jouons avec ces ressemblances et différences. Et il y a toujours un ou deux personnages décalés dans les spectacles, pour que cela ne devienne pas une leçon d’histoire rigide. » Jean-Michel Steinbach prend d’ailleurs beaucoup de plaisir à partager quelques anecdotes dans ces visites. « J’ai découvert qu’en créant Astérix et Obélix, René Goscinny s’était inspiré d’une tribu normande qui posait des problèmes à Jules César. Ce dernier devait donc soûler les soldats au calvados », rit-il. « On sait désormais d’où vient cette potion magique ! ».

Pour plaire à tous

Depuis 11 ans, le public de ces visites théâtralisées est resté fidèle : il s’agit d’habitants du secteur, comme de touristes, et de toutes générations. « Ces dernières années, de plus en plus d’enfants assistent à nos spectacles. Ils aiment qu’on leur fasse manipuler des outils historiques. C’est intéressant de leur apprendre de manière ludique, ils retiennent plus facilement, et ils sont scotchés par les costumes. » En vingt ans, la troupe a accumulé un stock de costumes conséquent et de bonne qualité. Elle peut pour cela compter sur les mains de fées de ses couturières qui font des miracles. « Des personnes extrêmement spécialisées viennent voir nos spectacles et analysent le moindre détail des costumes ». Raison de plus pour être chaque année un peu plus précis.   

Rendez-vous ce samedi sur le site du Gros-Chêne, parking du Tumulus, pour assister à la dernière représentation du spectacle « Au temps des Gallo-romains… ».

3 départs : 14h30, 16h et 17h30. Accès libre sans inscription