L’épée de Damoclès de la CAFE

0
177

Dès 2021, les marques auront pour obligation de ne pas dépasser, sur l’ensemble de leur gamme, une moyenne d’émission de CO2 de 95 g/km. Deux petites astuces : d’une part, cette moyenne est calculée à partir des véhicules effectivement vendus et non ceux simplement présents au catalogue ; d’autre part, le calcul de 2021 sera effectué en se basant sur les ventes de 2020. Pas étonnant, alors, de voir la multiplication des sorties de véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou entièrement électriques. Les constructeurs qui n’atteindront pas cette moyenne s’exposeront à d’importantes amendes (95 € le gramme dépassé, par véhicule). Selon, aucune des grandes entreprises ne sera épargnée. Volkswagen risque d’être le plus lourdement sanctionné, avec une pénalité de 4,5 milliards d’euros.

Renault devrait payer 938 milliards d’euros. Même Toyota, le champion de l’hybride serait touché. Selon le cabinet spécialisé PA Consulting, cette épée de Damoclès, qui dépendra de l’adoption ou non des modèles alternatifs en 2020, représente près de 15 milliards d’euros pour l’ensemble des constructeurs.