Le Tour de France féminin met le cap à l’Est !

Pour cette première édition, la grande boucle au féminin s’élancera de Paris le 24 juillet. Les coureuses prendront la direction du Grand Est et feront étape en Alsace. L’arrivée est prévue le 31 juillet à la super Planche des Belles Filles.

110
C’est la première édition du Tour de France féminin. / ©UCI

144 coureuses, réparties dans vingt-quatre équipes, prendront le départ de Paris le 24 juillet. La première étape ressemblera sensiblement à la dernière du Tour de France hommes avec un tracé 100 % parisien et onze passages sur les Champs Élysées. Elles prendront ensuite la direction de l’Est et les difficultés iront crescendo au long de ces huit jours de course. Elles relieront Meaux à Provins, Reims à Épernay en passant par les
« chemins blancs », Troyes à Bar-sur-Aube à travers le vignoble champenois et Bar-le-Duc à Saint-Dié-des-Vosges. À partir de là, le Tour fera son entrée sur le territoire alsacien par le massif des Vosges le 29 juillet lors de la sixième étape. Après avoir grimpé le Col d’Urbeis, les côtes de Klingenthal, Grendelbruch ou encore Boersch, elles arriveront au centre de Rosheim, la veille du week-end final.

Le samedi, après un départ en plaine à Sélestat, elles devront faire face à une trilogie « inédite et redoutable » : le Petit Ballon, le Platzerwasel et le Grand Ballon (1 336 mètres d’altitude), avant de rallier le Markstein. Pour la huitième et dernière étape, les coureuses arriveront à la super Planche des Belles Filles.

Les forces en présence

Vingt-cinq des meilleures coureuses du classement UCI (Union cycliste internationale) sont engagées dans la course. Plusieurs stars néerlandaises comme Van Vleuten, Vollering et Vos, des Italiennes comme Balsamo ou Longo Borghini, l’Américaine Faulkner ou encore la sud-africaine Moolman-Pasio seront présentes. La championne de France Audrey Cordon-Ragot et ses compatriotes Juliette Labous et Evita Muzic tenteront aussi de s’imposer.

Marion Rousse, consultante à la télé et ancienne championne, qui a mis fin à sa carrière professionnelle en 2015, a pris la présidence du Tour de France féminin. 250 000 € seront attribués et mis en jeu pour les équipes et les coureuses, dont 50 000 € à la vainqueur du classement général.

Le Tour de France femmes avec Zwift sera diffusé deux heures trente par jour sur les antennes de France Télévisions.

Les coureuses parcourront plus de 1000 km. ©Tour de France femmes

CONTENUS SPONSORISÉS