Wissembourg – Le Solex fête ses 75 printemps !

Ce mois-ci, un groupe de passionnés sillonnera l’Alsace du Nord à VéloSolex, pour fêter l’anniversaire de cet engin emblématique. La balade est organisée par Jean-Claude Becker, un Wissembourgeois créateur de Musée privé du Solex. L'évènement, initialement prévu le 14 juillet, a été reporté à une date ultérieure en raison du mauvais temps.

314
Jean-Claude Becker, collectionneur de Solex, organise chaque année des sorties

Cette année, la Bicyclette qui roule toute seule, comme disait un slogan des années 50, fête ses 75 ans. En effet, le VéloSolex a été conçu en France en 1946 et a été produit à plus de sept millions d’exemplaires jusqu’en 1988. Jean-Claude Becker invite tous les amoureux de ce mode de transport à célébrer cet anniversaire lors d’une sortie : « Si les conditions sanitaires le permettent, nous partirons de Wissembourg pour aller vers Seltz, Hatten puis Hunspach », explique le Wissembourgeois, qui collectionne des vélos de marque Solex de toutes époques et en état de marche. Certains modèles sont rares, notamment le Roland Garros ayant appartenu à Henri Leconte. Il propose des visites de son musée privé sur demande (renseignements au 03 88 94 18 73) et organise des balades tous les ans, tout comme une exposition et une bourse, mais ces dernières n’ont pas pu être programmées cette année. 

75 ans de bonheur sur les routes alsaciennes

D’autres passionnés feront partie du groupe, comme le Nord alsacien Gaël Kintz : « J’ai découvert le Solex il y a environ 8 ans. Un ami m’a fait faire un tour et, une semaine après, je m’en suis acheté un. L’essayer, c’est l’adopter! Comparé à une moto ou une mobylette, le Solex est plus fun. Il va moins vite, mais il fait moins de bruit et permet d’admirer les paysages ! », confie le conducteur, qui participe volontiers à d’autres manifestations en rapport avec ce type de cyclomoteur. 

Dans différents coins d’Alsace, des sorties et des bouses rassemblent les amateurs de cet engin autour de leur passion : « Récemment, nous avons donné rendez-vous à des personnes de Duttlenheim et nous nous sommes promenés en Solex dans la forêt de Haguenau. Nous avons aussi un groupe Facebook, Solex’ in Alsace, sur lequel nous partageons des informations. Nous nous entraidons si besoin, par exemple en échangeant des pièces d’origine», précise Gaël Kintz.  

CONTENUS SPONSORISÉS