Le séchoir à tabac reprend forme

21

C’est inédit en France. Depuis le début de l’été, une équipe de six charpentiers s’attelle au façonnage des poutres qui formeront la charpente du séchoir à tabac de Lipsheim. Le bâtiment, qui a été démonté à Lipsheim en 2018, était conservé dans les réserves de l’Écomusée d’Alsace. Grâce à la Fondation du Patrimoine et au soutien de la Mission Stéphane Bern, le projet a participé au Loto du Patrimoine organisé par la Française des jeux. Une somme de 160 000 euros a ainsi été récoltée et a permis de lancer les travaux de remontage à l’Écomusée.  

CONTENUS SPONSORISÉS