Le sacre d’Aurélie Roux

L’Alsace a découvert sa nouvelle reine de beauté, il s’agit de la Haut-Rhinoise Aurélie Roux. Miss Alsace 2020 a désormais trois mois pour se préparer et espérer décrocher le fameux titre tant convoité de Miss France 2021.

0
175
Aurélie Roux devient la nouvelle Miss Alsace 2020, couronnée par Clémence Botino, Miss France 2020 / ©Documents remis

Masques et gestes barrières n’ont pas découragé les troupes venues avec banderoles et pancartes soutenir pendant 4h durant les candidates à l’élection Miss Alsace, à Eschau. Malgré une chaleur étouffante, « Il fait chaud à Eschau ! », scandait le maître de cérémonie Nicolas Rieffel, c’est dans une ambiance survoltée que près de 900 personnes sont venues découvrir, en « live », le visage de Miss Alsace 2020. 

« Alors que nous fêtons cette année les 100 ans de Miss France, nous nous demandions encore, il y a quelques mois, si les élections allaient être possibles. Et aujourd’hui, nous voilà en Alsace, avec 18 magnifiques candidates et un public au rendez-vous. Je remercie Catherine Martinez, la présidente du Comité Miss Alsace, qui, en deux mois seulement, a fait un travail exceptionnel. L’ADN de Miss France, c’est le public, les candidates sont portées par lui. C’est pourquoi je vous dis merci l’Alsace ! », a insisté Sylvie Tellier, directrice générale de Miss France Organisation. 

18 candidates se sont présentées à l’élection Miss Alsace 2020, devant un public de près de 900 personnes

Une décision unanime

Les « Audacieuses », thème choisi pour la promotion 2020, ont défilé, dansé et se sont présentées tour à tour, certaines avec plus d’assurance que d’autres, mais toutes avec le sourire et beaucoup d’élégance. Du jean/chemise blanche à la robe de soirée, en passant par l’uniforme d’hôtesse de l’air et la robe de mariée. Sans oublier le célèbre défilé en maillot de bain agrémenté d’une chorégraphie « cabaret ». Petite surprise : la venue de Delphine Wespiser, ancienne Miss Alsace et Miss France 2012, pour le plus grand plaisir du public. 

Minuit passé, l’heure est venue, pour le jury, de faire son choix et à Laura Théodori, Miss Alsace 2019, de passer la main. C’est Aurélie Roux, 24 ans, qui devient la nouvelle Miss Alsace, couronnée par Clémence Botino, Miss France 2020. La belle métisse a conquis le public comme le jury avec ses yeux clairs et sa chevelure afro châtain/roux/blond vénitien. « Les délibérations ont été faciles, car nous étions tous d’accord. Aurélie s’est distinguée par son élégance, sa prestance sur scène et sa façon de parler », a conclu Sylvie Tellier. Miss Alsace a remporté ce titre aux côtés d’Élise Kury, 1ère dauphine, Sarah Moritz, 2e dauphine, Lolita Colling, 3e dauphine et Marie-Lou Scuiba, 4e dauphine.   

Aurélie Roux a remporté ce titre aux côtés d’Élise Kury, 1ère dauphine, Sarah Moritz, 2e dauphine, Lolita Colling, 3e dauphine et Marie-Lou Scuiba, 4e dauphine

Quand le rêve devient réalité

« Je ne réalise pas encore. Je suis tellement heureuse et fière d’avoir été choisie pour être la nouvelle ambassadrice de l’Alsace », confie Aurélie Roux quelques minutes seulement après son couronnement. La jeune Haut-Rhinoise originaire de Spechbach-le-Bas a 24 ans, elle mesure 1m72 et est technicienne de laboratoire. D’origine antillaise du côté de ses grands-parents maternels, c’est, pour elle, « une immense fierté de représenter la diversité et la richesse de la région ». Son aisance sur scène, elle la doit à sa passion, la danse, qu’elle pratique depuis l’âge de 5 ans. « Je me suis amusée sur scène et je pense que cela s’est vu ». À 18 ans, Aurélie s’était déjà présentée à Miss Haut-Rhin.
« Mais je n’étais pas prête. Je n’avais pas la maturité suffisante ni le recul nécessaire pour faire face à la concurrence et aux critiques ». Six ans après, elle l’était enfin et le destin lui a donné raison. Quant à la suite: «Je vais rester moi-même et tout faire pour représenter au mieux notre magnifique région». Et tenter de décrocher la couronne de Miss France 2021, le 12 décembre prochain au Puy du Fou.