Le quart d’heure de Line #4

198
Line ©EG

Chez moi, derrière la lune, hender’m Mond d’Heim,on est dans les starting-blocks, hochbereit ver gartlè (archi prêts pour jardiner) ! C’est à qui sera le premier à Grumberè setzè (planter les patates) ! On scrute le Kochgartè (potager) du voisin, d’Watternochrichtè (les prévisions météo), han sè schen gemalt («ils» annoncent beau ?), et surtout on craint les Issheilichè et la KaltSophie (les saints de glace et la «froide» Sainte-Sophie). On prépare les Steffel (bottes) et le motoculteur, d’Hack un dè Rachè (la pioche et le râteau), les semis de tomates poussent doucement dans la serre, Monsieur fignole la Tomatèhiessel (abri à tomates) qui va protéger les tomates du mildiou en pensant aux Griadlè (grillades) d’été qu’il va manger avec ! Madame organise l’espace : do d’Radis (ici les radis), do dè Spenàt (là les épinards). Karotlè han nex gan s’letcht Johr (les carottes n’ont rien donné l’année dernière) mais cette année, c’est tout «nouveau», on va essayer des légumes «anciens» ! Natirlich Peterlè, Knowli un Zewèle (naturellement persil ail et oignons) fer an dè Kopfsalàt (pour agrémenter la laitue). Mer messè noch d’Arbslè lajè (il nous faut encore semer les petits pois) qu’on imagine déjà écosser à l’ombre cet été, en prévision des bonnes Arbsèsupp de l’hiver ! Manchi machè sogar (certains font même) de la permaculture, was esch des fer ebs (c’est quoi ça ) ? Ben, un peu le contraire de Rundup spretzè (pulvériser du Rundup) ! Certains même jardinent met èm Mond (avec la lune), y’a pas que les gens qui sont lünich (lunatiques), les légumes aussi peuvent être susceptibles ! Allez bonne réussite potagère à tous, ne pensez pas au Haxèschuss (tour de rein) que va vous coûter la fierté d’annoncer à table «alles kommt vom Gartè» (tout vient du jardin) !

CONTENUS SPONSORISÉS