Le premier MOF du Bas-Rhin

En 1927, Henri Baumer, un Bischwillerois passionné d’art et d’Histoire, devient le 1er Meilleur Ouvrier de France du Bas-Rhin, grâce à sa marqueterie représentant les bords de la Moder. Il a beaucoup œuvré pour la ville, participant à l’organisation de la Fête des Fifres ou réalisant d’importantes recherches historiques. Deux de ses œuvres sont à retrouver dans l’exposition temporaire «Lafayette et la Liberté» jusqu’au 31 décembre.

0
73

Henri Baumer naît en 1876 à Bischwiller, dans une famille de menuisiers-ébénistes. Après sa scolarité, il entre dans l’entreprise familiale, puis préfère, après 1920, s’orienter vers l’ébénisterie d’art et surtout la marqueterie. 

En 1927, il obtient le titre de Meilleur Ouvrier de France, devenant le 1er MOF du Bas-Rhin, aux côtés d’Alice Haas, relieuse, ainsi que le 1er MOF à obtenir ce titre dans le domaine de la marqueterie. Depuis, seuls trois marqueteurs du département ont réussi le concours !

Un bel héritage pour Bischwiller

Il avait pour autres passions la peinture, le dessin, l’héraldique, la généalogie, l’archéologie, les pièces anciennes. Pendant de nombreuses années, il était « l’homme du Pfiffersdaa », supervisant la conception des cortèges, la réalisation des chars et la composition des groupes de figurants pour la Fête des Fifres. 

Ayant réalisé environ 5 000 tableaux, boîtes et silhouettes, Henri Baumer a cessé la marqueterie après la guerre, pour se consacrer à ses recherches historiques, héraldiques et généalogiques. Ses nombreux documents et objets anciens ont servi de base aux collections du musée local. Il a aussi réalisé une magnifique maquette du château de Bischwiller détruit au 18e siècle, acquise par la ville, aujourd’hui l’une des pièces maîtresses du Musée de la Laub.

De maison à musée

En 2000, la ville a également acquis la maison de Henri Baumer, où avait aussi habité son gendre, le peintre Philippe Steinmetz, pour en faire un lieu d’exposition, la Maison des arts. « Deux de ses œuvres y sont visibles dans la nouvelle exposition temporaire: Lafayette et la Liberté, et sa maquette du château se trouve au Musée de la Laub. Le public pourra redécouvrir toutes ses œuvres une fois l’exposition temporaire achevée», nous dit Bénédicte Mathey-Fuss de la Direction de la culture et de la communication à Bischwiller.